À propos des occasionnalismes - Université de Lille Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2016

À propos des occasionnalismes

Résumé

Nonce-formations, in other terms "new complex word[s] created by a speaker/writer on the spur of the moment to cover some immediate need " (Bauer, 1983 : 45) have received little attention from the community of French morphologists. Yet, all the conditions are now in place for this subject to emerge, in a scientific context where studies in morphology are no longer satisfied with words extracted from dictionaries but which base their methodology more and more on the exploration and collection of real data. By definition, a nonce-formation is expected to be absent from dictionaries (actually, the situation is more complex, as the paper will show), and these 'contextual formations' cannot be analyzed out of the context in which they occur. In this respect, the web and its derived corpora constitute key resources. This is particularly true as far as forums are concerned, where web users speak freely, allowing freedom to what they consider to be their creative potential. In this paper, after having defined the notion of nonce-formation, we make use of a corpus resulting from previous research, in order to identify the regular patterns that favor their emergence, in other words, to propose a grammar for nonce-formation.
Les occasionnalismes (nonce formations ou contextual formations dans la terminologie anglo-saxonne), qu'on définira provisoirement comme de " new complex word[s] created by a speaker/writer on the spur of the moment to cover some immediate need " (Bauer, 1983 : 45) ont, à notre connaissance, peu retenu l'attention des morphologues du domaine francophone. Pourtant, toutes les conditions sont désormais réunies pour que cet objet, invisible lorsqu'il s'agissait de décrire le système morphologique du français (ou d'autres langues) à partir de ressources dictionnairiques, émerge en tant qu'observable dans une morphologie puisant ses données dans le réel langagier des locuteurs. Par définition en effet, on s'attend à ce qu'un occasionalisme soit absent des dictionnaires (nous verrons que, dans les faits, la situation est plus complexe que cela), et que ces contextual formations ne puissent pas être étudiées en dehors du contexte dans lequel elles ont été produites. À cet égard, la Toile et les produits qui en dérivent constituent des ressources de choix. C'est particulièrement vrai des forums, dans lesquels les internautes s'expriment librement, laissant libre cours à leur potentiel créatif (ou ce qu'ils pensent tel). Dans la présente communication, après avoir défini la notion d'occasionalisme, nous utiliserons un corpus constitué au fil d'autres recherches pour dégager des motifs récurrents propices à leur apparition, autrement dit pour établir une grammaire des occasionnalismes.

Domaines

Linguistique
Fichier principal
Vignette du fichier
shsconf_cmlf2016_08002.pdf (1.11 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Dates et versions

hal-01476986 , version 1 (26-02-2017)

Licence

Paternité

Identifiants

Citer

Georgette Dal, Fiammetta Namer. À propos des occasionnalismes. Congrès Mondial de Linguistique Française (CMLF), Jul 2016, Tours, France. pp.1-18, ⟨10.1051/shsconf/20162708002⟩. ⟨hal-01476986⟩
99 Consultations
372 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More