Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Parole prophétique et simplicité didactique dans l’ode « Pastor cum traheret… » d’Horace (Carm., I, 15)

Résumé : Dans l’ode I, 15, Horace s’éloigne de la poétique oraculaire traditionnelle qui a tendance à favoriser différentes formes d’obscurité : mais s’il écarte de cette poétique difficile et aboutit à une production apparemment simple et claire, c’est pour réinvestir l’obscurité à d’autres niveaux : il arrive en effet à recréer une obscurité allusive, reposant sur les écarts avec les traditions épique et lyrique, sur des connivences de groupe, et sur l’actualité. En ce sens Horace, faussement simple et réellement facétieux, a créé un poème relevant d’une « lyrique épique » qui offre plusieurs points de contact avec l’esthétique de Callimaque. Mais cette lecture complexe n’est pas un obstacle à une approche didactique et scolaire du poème : l’alliance des contraires a permis à un poème aux sous-entendus pourtant abscons de s’imposer aussi comme une production à caractère universel.
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-01663659
Contributeur : Agnieszka Gralak <>
Soumis le : jeudi 14 décembre 2017 - 10:42:38
Dernière modification le : mercredi 1 juillet 2020 - 03:11:49

Identifiants

  • HAL Id : hal-01663659, version 1

Collections

Citation

Sébastien Barbara. Parole prophétique et simplicité didactique dans l’ode « Pastor cum traheret… » d’Horace (Carm., I, 15). Colloque international organisé dans le cadre du Réseau européen: Le phénomène littéraire aux premiers siècles de notre ère, Apr 2011, Lisbonne, Portugal. pp. 97-115. ⟨hal-01663659⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

88