Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Direction d'ouvrage, Proceedings, Dossier

L’invention de la décentralisation : noblesse et pouvoirs intermédiaires en France et en Europe XVIIe-XIXe siècle

Abstract : Partout en Europe, c'est dans le cadre des « pays » primitifs (comtés, duchés, principautés) que les noblesses ont affirmé leur vocation politique. L'absorption de ces « pays » dans des ensembles plus vastes n'a pas aboli les structures de représentation (assemblées d'états, diètes, cortès) dans lesquelles les corps nobiliaires se sont épanouis comme « représentants-nés » de territoires en voie de provincialisation. Cet ouvrage étudie le rôle que les noblesses européennes ont joué dans les phénomènes de résistance et de renouvellement des pouvoirs intermédiaires sous les anciens régimes. Il prolonge la réflexion au-delà de 1789 pour comprendre comment, en France, la noblesse s'est adaptée à la mutation des cadres territoriaux et à la centralisation du pouvoir.
Type de document :
Direction d'ouvrage, Proceedings, Dossier
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-01705925
Contributeur : Marie-Laure Legay <>
Soumis le : samedi 10 février 2018 - 10:14:25
Dernière modification le : mercredi 1 juillet 2020 - 03:12:24

Identifiants

  • HAL Id : hal-01705925, version 1

Collections

Citation

Marie-Laure Legay, Roger Baury. L’invention de la décentralisation : noblesse et pouvoirs intermédiaires en France et en Europe XVIIe-XIXe siècle. France. volume LXXXVII 2009, Etudes présentées à la Commission internationale pour l’histoire des Assemblées d’Etats. ⟨hal-01705925⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

83