Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

"Mouvements et vie chez Aristote : quelques remarques «autour » des plantes"

Résumé : Cet article aborde les rapports entre vie et mouvement chez Aristote en se penchant sur la distinction entre plantes et animaux. Est-ce que le mouvement local peut servir de critère pour établir la frontière entre plantes et animaux ? On montre que la réponse est négative à la fois à cause de l'existence d'animaux immobiles et de non-vivants mobiles, et parce que seul l'automouvement et non le mouvement en lui-même peut être tenu pour un critère véritable de la vie. On montre dès lors en quoi les plantes sont bien en un sens automotrices. Le cas des animaux incertains permet en outre de mieux comprendre le statut de la frontière entre plantes et animaux à l'intérieur du vivant et les analogies qui existent entre eux.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-02300126
Contributeur : Thomas Bénatouïl <>
Soumis le : dimanche 29 septembre 2019 - 12:28:13
Dernière modification le : mercredi 1 juillet 2020 - 03:12:51

Identifiants

  • HAL Id : hal-02300126, version 1

Collections

Citation

Thomas Bénatouïl. "Mouvements et vie chez Aristote : quelques remarques «autour » des plantes". Anais de Filosofia Clássica, Universidade Federal do Rio de Janeiro, 2019, 13 (25), pp.1-20. ⟨hal-02300126⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

53