Ces moments qui façonnent les hommes

Résumé : Les évolutions contemporaines de la démocratie, marquée par une érosion de la place du vote, requiert d’élargir la notion de compétence politique et de prendre en compte la diversité des savoirs et savoir-faire dont disposent et que peuvent acquérir les individus pour exprimer leurs préférences dans l’espace public. L’article propose ainsi une synthèse pragmatiste des travaux contemporains, requérant d’adopter une analyse élargie, praxéologique et processuelle de l’accès à la compétence civique. Cette approche théorique et épistémologique est illustrée, dans un second temps, par une étude ethnographique de l’accès à la compétence civique au sein d’une institution de budget participatif, soulignant la plasticité de la compétence des acteurs. C’est ainsi l’image d’une politisation en interaction qui se dégage, la participation répétée pouvant se traduire par une bifurcation de la trajectoire des acteurs, dans le sens d’un engagement plus institutionnalisé ou, à l’inverse, d’un cynisme accru envers la chose publique.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-02315464
Contributeur : Lilloa Université de Lille <>
Soumis le : lundi 14 octobre 2019 - 14:51:10
Dernière modification le : mercredi 20 novembre 2019 - 02:23:07

Identifiants

Citation

Julien Talpin. Ces moments qui façonnent les hommes. Revue Française de Science Politique, 2010, Revue française de science politique, 60 (1), pp.91. ⟨10.3917/rfsp.601.0091⟩. ⟨hal-02315464⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

35