Relations sociales et ajustements à la crise : une analyse microstatistique comparative franco‐britannique - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue internationale du travail Année : 2019

Relations sociales et ajustements à la crise : une analyse microstatistique comparative franco‐britannique

Résumé

Dans cette étude comparative sur la France et la Grande‐Bretagne, les auteurs analysent les liens entre relations professionnelles et ajustements (des effectifs et des salaires) face à la crise de 2007–2008, en s'appuyant sur deux enquêtes au niveau des établissements, fortement comparables, l'une britannique (WERS), l'autre française (REPONSE), collectées en 2010–2012. Malgré des contextes différents (composition du tissu productif, temporalité et impact de la crise), les liens entre relations sociales et stratégies d'ajustement semblent proches (la présence syndicale ne suffisant pas à empêcher les ajustements). La différenciation des systèmes de relations professionnelles ne permet donc pas d'expliquer les divergences de modes d'ajustement constatées au niveau macroéconomique.
Fichier principal
Vignette du fichier
ilrf.12092.pdf (1.87 Mo) Télécharger le fichier
Origine Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Loading...

Dates et versions

hal-02335728 , version 1 (12-11-2019)

Identifiants

Citer

Thomas Amossé, Philippe Askenazy, Martin Chevalier, Christine Erhel, Héloïse Petit, et al.. Relations sociales et ajustements à la crise : une analyse microstatistique comparative franco‐britannique. Revue internationale du travail, 2019, vol. 158 (n° 3), pp. 509-535. ⟨10.1111/ilrf.12092⟩. ⟨hal-02335728⟩
588 Consultations
309 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More