Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Rapport

Hauts-de-France, Illies, Salomé, Les Auvillers. Illies et Salomé, Les Auvillers (Nord). Des occupations rurales de la fin du Hallstatt à l'Antiquité : rapport de diagnostic

Résumé : Les résultats du diagnostic permettent de suivre sept siècles d’occupations humaines entre le Ve s. avant notre ère et le IIe s. après notre ère. Ils se caractérisent par une importante variabilité des structures mises au jour dans un contexte stratigraphique complexe marqué par de nombreux recoupements et recouvrements. À partir du Hallstatt final - La Tène ancienne, une vaste installation en aire ouverte sur environ 7 ha s’implante dans la partie occidentale de l’emprise. Les données recueillies illustrent plusieurs aspects de la vie quotidienne : structures d’habitat ou à vocation artisanale. Ces vestiges s’accompagnent d’un mobilier archéologique abondant identifiant des rejets d’activités domestiques et artisanales et caractérisant une vocation agropastorale. Le site des « Auvillers » offre l’opportunité de compléter les connaissances des cultures matérielles comme l’évolution des faciès céramiques entre le Hallstatt final et La Tène ancienne. L’intérêt de ces vestiges apparait important quant à la caractérisation précise de la structuration et de la spatialisation de cet établissement dont l’occupation apparait relativement courte. Si cette première occupation est bien circonscrite dans l’espace diagnostiqué, on constate une nouvelle implantation au nord-est de l’emprise durant La Tène moyenne, qui loin d’être anecdotique, livre par exemple des rejets liés à une activité métallurgique rare dans notre région. La fin de la séquence laténienne est moins bien représentée. La première séquence antique voit des enclos se développer principalement dans la partie nord-est de l’emprise. L’apogée de l’établissement et la structuration fonctionnelle des espaces au cours des Ie et IIe s. de notre ère témoignent de l’accroissement et du renouvellement des surfaces. Comme un mouvement pendulaire, ces installations viennent à leur tour se superposer à l’occupation Hallstatt final en direction du nord-ouest de l’emprise. Si les développements des complexes agricoles ne sont pas complètement perceptibles à ce stade des investigations, les premiers éléments mis en évidence augurent de la découverte d’établissements organisés. L’intérêt du site réside dans la possibilité de suivre l’évolution, dans un espace-temps circonscrit sur plusieurs siècles, des différents types d’aménagement, des déplacements, des relations et éventuellement de la permanence de certains lieux sur l’emprise. La durée des occupations conjuguée à une bonne conservation des écofacts pourront apporter un renouvellement des connaissances sur l’exploitation du milieu naturel et sur les pratiques économiques de communautés évoluant au sein d’un même terroir avec les mêmes contraintes. Le drainage des sols, par exemple, s’avère nécessaire pour leur mise en culture. Une réponse à cette contrainte a été d’aménager un réseau de fossés profonds à parois verticales et fond plat. Géographiquement, le sud des Weppes se situe aux limites entre les cités de l’Atrébatie et de la Ménapie. Les limites d’influence placent le site d’Illies et Salomé à l’extrémité nord de la cité atrébate alors que les éléments du corpus céramique antique ont montré qu’ils relèvent d’une influence ménapienne. Le peu d’emprises fouillées sur ce territoire explique sûrement la méconnaissance de ces limites culturelles. Après un déplacement probable des populations à la fin du IIe s. de notre ère, les siècles suivants ne livrent aucun vestige. Il faut attendre la période du Bas Moyen Âge pour voir ressurgir des indices d’occupations essentiellement agricoles.
Liste complète des métadonnées

https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-02447055
Contributeur : Vaiana Vincent <>
Soumis le : mardi 21 janvier 2020 - 12:40:14
Dernière modification le : mardi 27 octobre 2020 - 11:52:05

Identifiants

  • HAL Id : hal-02447055, version 1

Citation

Carole Deflorenne, Ivan Praud, Ginette Auxiette, David Bardel, Frédéric Broes, et al.. Hauts-de-France, Illies, Salomé, Les Auvillers. Illies et Salomé, Les Auvillers (Nord). Des occupations rurales de la fin du Hallstatt à l'Antiquité : rapport de diagnostic. [Rapport de recherche] Inrap Hauts-de-France. 2019. ⟨hal-02447055⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

159