Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Genre et horaires de travail : un nouveau regard à partir de la théorie de la segmentation

Résumé : Cet article s’intéresse à l’influence de la composition genrée de la main-d’œuvre sur les politiques de gestion du temps et des horaires de travail menées par les entreprises. A partir d’une enquête qualitative auprès de responsables d’entreprise, il propose une relecture des trois systèmes de gestion du temps et des horaires analysés dans la théorie de la segmentation : le système de temps fondé sur la performance, le système de temps fragmenté et le système standard, héritier de la norme temporelle fordiste. Il montre que le genre peut être un facteur de dégradation des conditions temporelles d’emploi comme un facteur d’amélioration en fonction des configurations particulières dans lesquelles se trouve l’employeur.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [78 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-lille.fr/hal-02487357
Contributeur : Lilloa Université de Lille <>
Soumis le : mardi 24 mars 2020 - 13:41:33
Dernière modification le : mardi 24 mars 2020 - 16:00:28
Archivage à long terme le : : jeudi 25 juin 2020 - 13:45:38

Fichier

regulation-14872 (1).pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

Collections

Citation

Anne Bustreel, Martine Pernod-Lemattre. Genre et horaires de travail : un nouveau regard à partir de la théorie de la segmentation. Revue de la régulation. Capitalisme, institutions, pouvoirs, Association Recherche et régulation, 2019, Déployer les études de genre en économie politique, 25, ⟨10.4000/regulation.14872⟩. ⟨hal-02487357⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

252

Téléchargements de fichiers

624