“Traduire les mots étrangers dans Ada : un cas d’étude sur le chapitre 38” - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2021

“Traduire les mots étrangers dans Ada : un cas d’étude sur le chapitre 38”

Résumé

Ada est généralement considéré comme le roman le plus polyglotte de Nabokov, et cette contribution étudie le chapitre 38 de la première partie car il est l’un de ceux qui présentent le plus de mots étrangers ; les deux traductions à l’étude sont la version française publiée chez Fayard en 1975 et la version russe publiée en 2014. Si la traduction de l’alternance codique est relativement simple quand le mot étranger provient d’une langue étrangère différente de la langue cible, les choses se compliquent lorsqu’il s’agit de traduire un mot français en français ou un mot russe en russe. L’article étudie ensuite les différentes stratégies auxquelles les traducteurs ont eu recours pour que les traductions conservent une part de multilinguisme, puis il examine certains manques de cohérence traductive.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-02514338 , version 1 (21-03-2020)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02514338 , version 1

Citer

Julie Loison-Charles. “Traduire les mots étrangers dans Ada : un cas d’étude sur le chapitre 38”. Vladimir Nabokov et la traduction, 2021. ⟨hal-02514338⟩

Collections

CECILLE UNIV-LILLE
33 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More