Des hommes en école de sages-femmes. Sociabilités étudiantes et recompositions des masculinités. - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Terrains et Travaux Année : 2015

Des hommes en école de sages-femmes. Sociabilités étudiantes et recompositions des masculinités.

Résumé

En s’engageant dans des études « féminines », les étudiants hommes sages-femmes sont susceptibles d’être affectés par différents mécanismes de socialisation secondaire masculine, émanant du groupe étudiant notamment. Au contact de ce groupe particulier, deviennent-ils de « nouveaux » hommes ? À partir d’observations menées au sein de trois écoles de sage-femme et d’entretiens conduits auprès de vingt-deux étudiants hommes, j’argumente que leur présence dans ce groupe implique non seulement des adaptations et des transformations de leur part, mais permet aussi de souligner une pluralité de masculinités (Connell, 2014). Dans une perspective d’étude des formes de socialisation continue (Darmon, 2006), je montre que la façon dont ces hommes s’approprient cette socialisation et recomposent alors leurs pratiques masculines dépend largement de leur socialisation primaire en termes de genre, et, de façon moindre et en partie liée, de la manière dont ils ont construit leur orientation vers la maïeutique.

Domaines

Sociologie
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-02521054 , version 1 (27-03-2020)

Identifiants

Citer

Alice Olivier. Des hommes en école de sages-femmes. Sociabilités étudiantes et recompositions des masculinités.. Terrains et Travaux, 2015, Terrains et Travaux, 2 (27), pp.79-98. ⟨10.3917/tt.027.0079⟩. ⟨hal-02521054⟩
40 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More