La magnétoencéphalographie dans l’étude de la cognition - Université de Lille Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2013

La magnétoencéphalographie dans l’étude de la cognition

Résumé

Les techniques d’électrophysiologie cognitive présentent l’avantage de pouvoir suivre la chronologie des opérations mentales associées aux activations corticales sous-jacentes. Cet accès privilégié à la dynamique cérébrale, quasiment en temps réel, est apparu avec l’électroencéphalographie (EEG) et est désormais optimisé avec la magnétoencéphalographie (MEG). Cette technique, grâce à l’enregistrement de champs magnétiques cérébraux, permet d’explorer l’activité cérébrale liée aux processus cognitifs avec une meilleure résolution spatiale que celle de l’EEG. La MEG est apparue bien plus récemment que l’EEG car elle nécessitait le développement de capteurs très sensibles, étant donné la faible puissance des champs magnétiques cérébraux, de l’ordre de 100 femtoteslas, soit plus d’un milliard de fois inférieure au champ magnétique terrestre. La première expérience en MEG fut réalisée par David Cohen (1968) à l’université de l’Illinois. Cohen parvint à enregistrer le rythme alpha humain en utilisant comme détecteur magnétique une bobine formée d’un million de tours de fil de cuivre qu’il positionna à proximité du scalp, à l’arrière de la tête des participants. Néanmoins, ce n’est que quatre ans plus tard, au Massachusetts Institute of Technology, que Cohen (1972) développa véritablement la technique MEG grâce à l’utilisation de capteurs de champs magnétiques associant des bobines réceptrices de flux à des anneaux supraconducteurs à basse température appelés SQUIDs (Superconducting Quantum Interference Devic…

Domaines

Psychologie
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-02526220 , version 1 (31-03-2020)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02526220 , version 1

Citer

Fabien d'Hondt, Henrique Sequeira. La magnétoencéphalographie dans l’étude de la cognition. Hot, Pascal; Delplanque, Sylvain. Electrophysiologie de la Cognition, Dunod, 99-115 p., 2013. ⟨hal-02526220⟩

Collections

CNRS UNIV-LILLE
147 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More