Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Schizophrenia and addictions: dangerous links

Résumé : Les comorbidités addictives concernent la majorité des patients atteints de schizophrénie. Elles retentissent sur le pronostic et l’évolution des troubles et sont à l’origine de difficultés diagnostiques et thérapeutiques. Elles sont mises en cause dans la majorité des situations de non réponse aux prises en charge. Ce sont les causes de handicap les plus sévères chez les adolescents et jeunes adultes dans le monde avec un impact socio-économique représentant un défi croissant pour tous les systèmes de santé. La consommation de substances psychoactives est plus fréquente chez les patients en situation de précarité et constitue un facteur de risque majeur de geste suicidaire. Elle contribue à l’excès de mortalité des patients atteints de schizophrénie tant par des causes naturelles que non naturelles. De nombreux facteurs ont été identifiés pour expliquer les liens particuliers entre schizophrénie et addiction. Certains facteurs génétiques, sociaux et économiques sont communs entre schizophrénie et addiction. Les facteurs psychologiques et comportementaux ont surtout été étudiés au regard des relations entre la schizophrénie et la consommation de cannabis qui est la substance illicite la plus consommée par les patients atteints de schizophrénie. Ces liens particuliers sont argumentés par deux hypothèses complémentaires celle de « l’automédication » et celle des « dommages ». Toutes deux s’accordent sur le fait que la consommation de cannabis interagit avec les facteurs de vulnérabilité de la schizophrénie. Les progrès en imagerie cérébrale, ont permis de démontrer que la consommation chronique de cannabis provoque une altération morphologique des régions riches en récepteurs cannabinoïdes comme l’hippocampe et l’amygdale. La prise en charge des patients souffrant du double diagnostic, schizophrénie et addiction nécessite des soins intégrés ainsi qu’une coordination efficiente entre professionnels. Au regard de l’impact considérable des comorbidités addictives des psychoses sur les personnes qui en souffrent, sur leur entourage et leur retentissement médico-économique, il apparaît nécessaire de décloisonner les dispositifs d’organisation des soins et de promouvoir les recherches dans ce domaine.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-02536914
Contributeur : Lilloa Université de Lille <>
Soumis le : mercredi 8 avril 2020 - 14:30:07
Dernière modification le : jeudi 9 avril 2020 - 01:40:18

Identifiants

Collections

Citation

Pierre Thomas, Ali Amad, Thomas Fovet. Schizophrenia and addictions: dangerous links. L'Encéphale, Elsevier Masson, 2016, L’Encéphale, 42 (3), pp.S18-S22. ⟨10.1016/S0013-7006(16)30218-4⟩. ⟨hal-02536914⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

22