Women’s participation in African peace negotiations: cooperating with the UN agencies in Burundi and Liberia - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Peacebuilding Année : 2016

Women’s participation in African peace negotiations: cooperating with the UN agencies in Burundi and Liberia

Résumé

Drawing upon the cases of Burundi and Liberia, this paper studies cooperation between women and UN agencies to promote and formalise women’s participation in peace negotiations. Ever since UNSCR 1325, the UN has supported women’s efforts to participate in peace negotiations and more broadly promoted the inclusion of societal actors. However – neither in Burundi and Liberia, nor in general – have women been officially recognized as full participants. Given their outsider position, how do women’s movements and delegations, in cooperation with UN agencies, shape the structure and dynamics of peace negotiations and influence their outcome? I argue that cooperation between women and UN agencies produces a ‘parallel’ form of diplomacy via the range of practices employed by women alongside official and formal peace talks. Despite their unofficial character, these practices nevertheless play a significant role in framing the course of peace negotiations.
À partir des cas du Burundi et du Libéria, cet article étudie la coopération entre les femmes et les agences des Nations unies pour promouvoir et formaliser leur participation aux négociations de paix. Depuis la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies, les agences des Nations unies soutiennent les efforts des femmes pour participer aux négociations de paix. Néanmoins, lorsque les femmes sont présentes, en aucun cas elles ne sont officiellement reconnues comme des participantes à part entière ; elles ont le statut d’observatrices, elles font pression sur les négociations formelles ou mènent des conférences parallèles. Ainsi, comment les mouvements et les délégations des femmes, en lien avec les agences des Nations Unies, façonnent-ils la structure et la dynamique des négociations de paix et influencent-ils leurs résultats ? En s’appuyant sur des enquêtes de terrain menées au Burundi, des données d'archives de l’ONU, des entretiens et diverses sources audiovisuelles, l’article défend l’argument selon lequel la coopération entre les femmes et les agences des Nations unies produit une forme de diplomatie « parallèle » ; terme faisant référence à une gamme de pratiques utilisées par les femmes à côté des pourparlers officiels de paix, qui constituent néanmoins des canaux importants dans le cadre des négociations de paix au Libéria et au Burundi.
Fichier principal
Vignette du fichier
Saiget_Peacebuilding_2016.pdf (897.4 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-02558008 , version 1 (29-04-2020)

Identifiants

Citer

Marie Saiget. Women’s participation in African peace negotiations: cooperating with the UN agencies in Burundi and Liberia. Peacebuilding, 2016, 4 (1), pp.28-40. ⟨10.1080/21647259.2015.1099727⟩. ⟨hal-02558008⟩
164 Consultations
251 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More