Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Les évolutions du travail social dans une société biographique . Enjeux épistémologiques versus place du sujet

Résumé : Ce chapitre traite des évolutions managériales du travail social dans un contexte de la valorisation par l’Europe d’une société dite de la connaissance . La rhétorique développée par la commission européenne montre que les usages sociaux de termes telles que « connaissances, science, discipline, bon sens scientifique » demeurent aléatoires. Dès lors, on reste perplexe quand la définition dite de Melbourne indique : « Ce qui différencie les théories en travail social, c’est qu’elles sont appliquées et émancipatoires ». On le reste d’autant plus lorsqu’on observe un changement de paradigme dans la régulation des politiques publiques où l’on passe de la prévision à la rationalisation. Nombre de recherches décrivent l’évolution du travail social sous la contrainte des normes de la nouvelle gestion publique, leurs effets sur les modalités d’encadrement des usagers et les tensions entre la rhétorique relative aux droits des usagers et à leur empowerment versus la production d’une nouvelle politique du sujet. Le travail social évolue donc et s’affirment de nouvelles orientations qui, de manière ambivalente, visent à émanciper la recherche, le prenant pour objet, de l’assujettissement au champ académique tout en y recherchant d’ailleurs la légitimation de ses différentes institutions et acteurs. On observe de nouvelles configurations d’acteurs qui déclarent allier chercheurs, praticiens de terrain et usagers dans un rapport de confiance. Si les enjeux peuvent se poser sur le plan de l’épistémologie, il nous semble que le débat est aussi du côté du sujet. Quelle place les évolutions du travail social laissent-elle à des acteurs faibles dans une société dite biographique qui convoque la responsabilité de la personne comme nouveau mode de subjectiviation ? Ces nouvelles modalités de recherche ne s’inscrivent-elles pas « logiquement » dans la mouvance de l’activation prônée par les politiques publiques ?
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-03065172
Contributeur : Lilloa Université de Lille <>
Soumis le : lundi 14 décembre 2020 - 17:13:25
Dernière modification le : mardi 15 décembre 2020 - 03:41:57

Identifiants

  • HAL Id : hal-03065172, version 1

Collections

Citation

Helene Cheronnet Cheronnet Helene. Les évolutions du travail social dans une société biographique . Enjeux épistémologiques versus place du sujet. Le travail social en quête de légitimité, Presses de l'EHESP, pp.51-68, 2020. ⟨hal-03065172⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

8