Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Une apocalypse est-elle possible ?

Résumé : L'imaginaire puissant du passage de l'an 2000 – symbolisant le chaos – a donné lieu à une production cinématographique innovante : dix films réalisés par dix jeunes cinéastes de dix pays différents avec comme contrainte commune d'inclure dans leur synopsis la nuit, tant redoutée et fantasmée pour son big bug planétaire, du 31 décembre 1999. Pour la France, à la manière des surréalistes, le cinéaste Laurent Cantet tisse dans son film Les Sanguinaires des représentations métaphoriques du temps mis en abyme. Le jeu sur la notion d'écran met en regard le temps « objectivé » de cette célébration refusée par François, le personnage principal, et le temps éprouvé par celui-ci face à sa quête existentielle et à son insaisissable spleen. Devant le miroir de ses peurs et de ses doutes, le spectateur se projette dans une hypothétique fin du monde programmée tout en assistant au naufrage des certitudes de François ainsi qu'à l'imagination de l'effacement total de l'individualité comme résultante d'une possible apocalypse. En forme d'ouverture, le film se clôt sur une ambiguïté à propos du devenir du personnage central et renvoie le spectateur à sa condition ce qui l'amène à s'interroger sur le sens de son existence, dans son rapport à la mort.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-03085208
Contributeur : Laboratoire Geriico <>
Soumis le : lundi 21 décembre 2020 - 16:07:42
Dernière modification le : mardi 22 décembre 2020 - 03:30:17

Identifiants

  • HAL Id : hal-03085208, version 1

Collections

Citation

Yannick Lebtahi. Une apocalypse est-elle possible ?. TimeWorld 2019. Congrès International sur le Temps, Cité des sciences et de l'industrie, Nov 2019, Paris, France. ⟨hal-03085208⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

16