Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Objets de cinéma : de Marienbad à Fantômas

Résumé : Les objets de cinéma, ce sont les ruines fardées par Jean-Luc Godard, la statue ineffable de L’Année dernière à Marienbad, la ville toute de verre et d’acier de Jacques Tati, le portrait animé de Pierre Étaix ou encore la Joconde duchampienne de Michel Audiard et même la DS Pop de Fantômas… L’étude qu’en livre l’auteur fait du cinéma de fiction un appareil Page 2 sur 2 théorique et critique qui revisite l’histoire de l’art, nous invitant à redécouvrir l’exubérance formelle et les révolutions artistiques des années 1960. Ainsi considéré, le film devient le lieu privilégié du récit des rencontres entre les arts plastiques et le cinéma.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-03268929
Contributeur : Lilloa Université de Lille <>
Soumis le : mercredi 23 juin 2021 - 15:36:31
Dernière modification le : jeudi 24 juin 2021 - 03:32:29

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Josephine Jibokji. Objets de cinéma : de Marienbad à Fantômas. OpenEdition; CTHS / INHA, 2019, ⟨10.4000/critiquedart.54149⟩. ⟨hal-03268929⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

6