Arrêt de service programmé du vendredi 10 juin 16h jusqu’au lundi 13 juin 9h. Pour en savoir plus
Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

L'existence d'une clause de substitution ne préjuge pas du caractère de la promesse de vente

Résumé : Par sa généralité et son apparente simplicité, l'arrêt rendu par la Cour de cassation le 28 juin 2006 nous conduit à analyser deux questions importantes : le mécanisme de la substitution de personne ainsi que l'influence des engagements réciproques sur la qualification de la promesse. La Cour rompt avec la jurisprudence récente de la Cour d'appel de Paris en autorisant l'existence d'une clause de substitution dans un contrat synallagmatique et, plus précisément, dans un contrat qui, en principe, est instantané.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-03651804
Contributeur : Lilloa Université de Lille Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mardi 26 avril 2022 - 09:22:00
Dernière modification le : mercredi 27 avril 2022 - 03:33:00

Identifiants

  • HAL Id : hal-03651804, version 1

Collections

Citation

Marjorie Eeckhoudt. L'existence d'une clause de substitution ne préjuge pas du caractère de la promesse de vente. Les Petites Affiches (Lextenso éditions), 2006, Les Petites Affiches (Lextenso éditions), 232, pp.7. ⟨hal-03651804⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

0