Évaluer le discernement : une perspective biopsychosociale - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Pratiques Psychologiques Année : 2021

Évaluer le discernement : une perspective biopsychosociale

Résumé

Article 388-1 of the French Civil Code states that "in any proceedings concerning him, a minor capable of discernment may be heard by the judge". Family court judges have the task of assessing the minor's capacity of discernment by having neither a definition of discernment nor a method of evaluation and by being ordered not to use the age criterion. Following a review of the literature, we propose a sketch presenting the components of discernment and the biopsychosocial factors that can affect the discernment of an expressed choice/opinion. The objective of this research is to compare the representation of judges' discernment in family cases with this sketch Thirty two family judges participated in this study. The results show a partial representation of judgment among the judges surveyed, with some factors being under-represented and others never mentioned. The theoretical and practical implications of this research will be discussed.
L’article 388-1 du Code civil en France mentionne que « dans toute procédure le concernant, le mineur capable de discernement peut être entendu par le juge ». Les juges aux affaires familiales ont pour tâche d’évaluer la capacité de discernement du mineur en n’ayant ni définition du discernement ni méthode d’évaluation, et en étant sommés de ne pas utiliser le critère de l’âge. À partir des quelques travaux sur le discernement, nous proposons un schéma présentant les composants du discernement et les facteurs biopsychosociaux pouvant affecter le discernement d’un choix/avis exprimé. L’objectif de cette recherche est d’identifier les éléments pris en compte par des juges aux affaires familiales pour apprécier le discernement chez l’enfant et de confronter ces éléments à ceux du schéma. Trente-deux juges aux affaires familiales ont participé à cette étude. Les juges interrogés rapportent certains facteurs identifiés dans le schéma, d’autres ne sont jamais évoqués. D’un point de vue théorique, cette recherche alimente les recherches et les réflexions autour de l’évaluation du discernement. D’un point de vue pratique, cette recherche permet de donner un cadre de réflexion structuré aux juges aux affaires familiales vis-à-vis de cette notion de discernement. Cette réflexion pourra également servir à d’autres professionnels qui peuvent être amenés, de façon implicite, à estimer le niveau de discernement, par exemple les enquêteurs sociaux, les avocats et les psychologues.
Fichier principal
Vignette du fichier
Schéma biopsychosocial - Accepted.pdf (534.76 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03658534 , version 1 (16-12-2022)

Identifiants

Citer

Maïté Brunel, Blandine Mallevaey, Nathalie Lionet Przygodzki. Évaluer le discernement : une perspective biopsychosociale. Pratiques Psychologiques, 2021, Pratiques Psychologiques, 28 (4), pp.225-234. ⟨10.1016/j.prps.2021.07.001⟩. ⟨hal-03658534⟩

Collections

PSITEC UNIV-LILLE
63 Consultations
19 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More