Orientation choisie ou subie : vers un outil au service de l’orientation et de l’éducation - Université de Lille Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2011

Orientation choisie ou subie : vers un outil au service de l’orientation et de l’éducation

Résumé

À la sortie du collège, quatre élèves sur dix perçoivent leur orientation davantage subie que choisie (rapport du HCE, 2008). Il est légitime de se demander quels sont les effets d’une orientation subie sur la motivation scolaire des élèves. Il nous semble donc important de montrer l’intérêt de l’analyse et l’évaluation de l’orientation choisie versus subie et de ses effets sur la motivation scolaire ultérieure. Dans la présente étude, la motivation scolaire, appréhendée selon la théorie de l’autodétermination (Deci & Ryan, 2002), et les perceptions de choix et d’influence dans la prise de décision d’orientation ont été évaluées chez des élèves en classe de première. Les résultats confirment que le contexte dans lequel se déroule la prise de décision d’orientation est bien prédicteur de la motivation scolaire ultérieure. Ceci nous a amenés à construire une échelle d’autodétermination et d’influence dans la prise de décision d’orientation (en cours de validation) qui s’avérerait très utile pour la pratique des COP (conseillers d’orientation-psychologues) et les différents professionnels de l’éducation dans le sens où il permettrait de cerner les raisons des difficultés scolaires des élèves.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03664147 , version 1 (10-05-2022)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03664147 , version 1

Citer

Célénie Brasselet, Alain Guerrien. Orientation choisie ou subie : vers un outil au service de l’orientation et de l’éducation. Outils pour la Formation, l’Education et la Prévention : contributions de la psychologie et des sciences de l’éducation, Jun 2011, Nantes, France. ⟨hal-03664147⟩

Collections

PSITEC UNIV-LILLE
113 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More