Recours au télétravail et transformation des attitudes des salariés à l’égard des syndicats en France - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Négociations Année : 2023

Recours au télétravail et transformation des attitudes des salariés à l’égard des syndicats en France

Résumé

The consequences of the digitalization of work on the relations between employees and their representatives, a key dimension of industrial relations, have barely been studied in France. In this article, we propose a first analysis of the possible impact of teleworking on employees’ attitudes toward trade unions, using data from a quantitative survey conducted during the pandemic, PaCS (Participation et citoyenneté sociale). We show that the limited and occasional telework from before the pandemic does not seem to go along with more distant attitudes toward trade unions, but the vastly superior number of people who were forced to telework during the lockdown seem to grow, more than other employees, indifferent or negative attitudes toward trade unions. If other data confirm these results, the digitalization of work could raise a new challenge for trade unions, as it might deepen the process, already long underway, of distancing employees from trade unions and their actions, thus weakening their influence on collective bargaining.
Les conséquences de la digitalisation du travail sur les relations entre les salariés et leurs représentants, dimension clé des relations professionnelles, ont été jusqu’ici peu étudiées en France. Nous proposons dans cet article une première analyse de l’impact éventuel du télétravail sur les attitudes des salariés à l’égard des syndicats, à partir de données issues d’une enquête quantitative réalisée pendant la crise sanitaire, l’enquête PaCS (Participation et citoyenneté sociale). Nous montrerons que, si le télétravail d’avant-crise, peu répandu et le plus souvent occasionnel, ne semble pas aller de pair avec des attitudes plus distantes à l’égard des organisations syndicales, les télétravailleurs du confinement, recourant à un télétravail quasi permanent et bien plus contraint, semblent, davantage que les autres salariés, développer des attitudes indifférentes ou défavorables à l’égard des syndicats. Si ces premiers résultats venaient à être confirmés à partir d’autres données, la digitalisation du travail pourrait bien constituer un nouveau défi pour les organisations syndicales tant elle risquerait d’accroître un processus, déjà en cours, de distanciation des salariés vis-à-vis des syndicats et de leurs actions, affaiblissant ainsi leur position dans les négociations collectives.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04008747 , version 1 (28-02-2023)

Identifiants

Citer

Tristan Haute. Recours au télétravail et transformation des attitudes des salariés à l’égard des syndicats en France. Négociations, 2023, Négociations, 38 (2), pp.55-71. ⟨10.3917/neg.38.0055⟩. ⟨hal-04008747⟩
18 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More