Impact d’un entraînement en visioconférence chez l'adolescent en situation d’obésité sur l’aptitude aérobie et la composition corporelle : Résultats préliminaires - Université de Lille Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2023

Impact d’un entraînement en visioconférence chez l'adolescent en situation d’obésité sur l’aptitude aérobie et la composition corporelle : Résultats préliminaires

Résumé

Contexte : Les jeunes en situation d’obésité ont un niveau d’activité physique (AP) plus faible que les jeunes normo-pondérés (1). La pratique d’AP en visioconférence pourrait permettre de limiter les barrières à l’AP (transport, temps, motivation) et d’autonomiser les adolescents tout en gardant une pratique collective, encadrée et sécuritaire (2). L’objectif de notre étude est de comparer l’efficacité d’un programme d’activité physique supervisé réalisé en visioconférence versus en présentiel. Méthodologie : Trente jeunes (9-17 ans) en situation d’obésité, divisés en 3 groupes (n=10), ont participé à notre étude : entraînement en visioconférence (Ent_V), entraînement en présentiel (Ent_P) et sans programme d’entraînement (S_Ent). Les adolescents des groupes entraînements ont suivi un programme d’AP composé de 2 séances d’une heure d’AP par semaine pendant 4 mois. Avant (T0) et après la période de quatre mois (T4), les adolescents ont effectué un test sous-maximal d’effort (PWC170) afin d’estimer l’aptitude aérobie. La composition corporelle a été mesurée par une balance impédancemètre. Résultats : Chez le groupe Ent_V, la puissance relative à la masse corporelle développée à 170 Bpm a augmenté à T4 (p=0,007). Aucune différence significative n’a été révélée pour les groupes Ent_P et S_Ent. Concernant l’analyse de la composition corporelle, nous avons noté une stabilisation pour les groupes entraînements. En revanche, la masse corporelle et le pourcentage de masse grasse corporelle ont augmenté significativement entre T0 et T4 pour le groupe S_Ent (respectivement, p = 0,003 et p = 0,006). Conclusion : Un programme d’activité physique de quatre mois réalisés en visioconférence permet de stabiliser le poids corporel et d’améliorer l’aptitude aérobie chez des adolescents en situation d’obésité. Ces résultats préliminaires restent à confirmer avec un nombre plus important de participants.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04050237 , version 1 (29-03-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04050237 , version 1

Citer

Capucine Guedet, Islem Jlali, Elsa Heyman, Elodie Lespagnol, Serge Berthoin, et al.. Impact d’un entraînement en visioconférence chez l'adolescent en situation d’obésité sur l’aptitude aérobie et la composition corporelle : Résultats préliminaires. Congrès de la Société Francophone du Diabète, Mar 2023, Montpellier, France. ⟨hal-04050237⟩
52 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More