Buccinator muscle: A new target for botulinum toxin injections in the treatment of facial paralysis sequelae - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Annales de Chirurgie Plastique Esthétique Année : 2022

Buccinator muscle: A new target for botulinum toxin injections in the treatment of facial paralysis sequelae

Résumé

Aim of the study Facial paralysis can cause aesthetic and functional sequelae such as spasms and synkinesis. Botulinum toxin injection is one of the key treatments for these sequelae. Its use is widely reported in the literature for many muscles of the face but little for the buccinator muscle. However, its hyperactivity can be disabling, generating chewing and smile disorders in particular. The aim of this prospective study is to report the effects of botulinum toxin using a questionnaire specifically for the buccinator muscle. Patients and methods The study was conducted on 13 patients. The facial paralysis was of various origins. The questionnaire consisted of 10 questions each assessing a facial mimic involving the buccinator muscle. The rating scale ranged from -10 (major deterioration) to 10 (major improvement) for each question. The evaluation was done at 1 and 4 months after the injection. We found an improvement for all the mimics and gestures evaluated (0 to 7.38 at 1 month and 0.15 to 6.62 at 4 months). This improvement was greater at 1 month than at 4 months. Few side effects were reported. Conclusion Botulinum toxin injections are an effective, safe therapeutic solution for the treatment of the facial paralysis sequelae of the buccinator muscle through a new specific questionnaire. Subsequently, it would be interesting to carry out an evaluation on a larger population and to compare it with other recognized scores in facial paralysis.
But de l’étude La paralysie faciale peut être source de séquelles esthétiques et fonctionnelles à types de spasmes et de syncinésies. L’injection de toxine botulique constitue un des traitements clefs de ces séquelles. Son utilisation est largement rapportée dans la littérature pour de nombreux muscles de la face mais peu pour le muscle buccinateur. Pourtant, son hyperactivité peut être invalidante, générant des troubles de la mastication et du sourire notamment. Le but de cette étude prospective est de rapporter les effets des injections de toxine botulique grâce à un questionnaire d’évaluation spécifique au muscle buccinateur. Patients et méthode L’étude a été menée sur 13 patients. Les paralysies faciales étaient d’origines diverses. Le questionnaire comportait 10 questions évaluant chacune une mimique faciale impliquant le muscle buccinateur. L’échelle de notation allait de −10 (détérioration majeure) à 10 (amélioration majeure) pour chaque question. L’évaluation était effectuée à 1 et 4 mois de l’injection. Résultats Nous avons retrouvé une amélioration pour l’ensemble des mimiques et gestes évalués (0 à 7,38 à 1 mois et 0,15 à 6,62 à 4 mois). Cette amélioration est plus importante à 1 mois qu’à 4 mois. Peu d’effets secondaires ont été rapportés. Conclusion Les injections de toxine botulique constituent une solution thérapeutique efficace, sûre pour le traitement des séquelles de paralysie faciale du muscle buccinateur au travers d’un questionnaire spécifique nouveau. Par la suite, il serait intéressant de réaliser une évaluation sur une population plus importante et comparative avec d’autres scores reconnus dans la paralysie faciale.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04099596 , version 1 (17-05-2023)

Identifiants

Citer

G. Lacroix, V. Duquennoy-Martinot, Pierre Guerreschi. Buccinator muscle: A new target for botulinum toxin injections in the treatment of facial paralysis sequelae. Annales de Chirurgie Plastique Esthétique, 2022, Annales de Chirurgie Plastique Esthétique, 67 (3), pp.125-132. ⟨10.1016/j.anplas.2022.04.001⟩. ⟨hal-04099596⟩

Collections

UNIV-LILLE
78 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More