Prevention of drug delivery disturbances during continuous intravenous infusion: an in vitro study on a new multi-lumen infusion access device - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Annales Françaises d'Anesthésie et de Réanimation Année : 2013

Prevention of drug delivery disturbances during continuous intravenous infusion: an in vitro study on a new multi-lumen infusion access device

Résumé

Objective Stopping and restarting carrier fluid flow and performing simultaneous drug infusions can lead to hazardous disturbances in drug delivery. The present study was designed to assess in vitro whether using a multi-lumen infusion access device could prevent noradrenaline disturbances. Study design In vitro laboratory work. Methods Two infusion devices were studied: a standard device with a four-port manifold and a 150 cm extension line and a nine-lumen infusion device (Edelvaiss-Multiline®) with eight accesses connected to nine separate lumens in a single tube of 150 cm: seven accesses connected to seven peripheral lumens and one for the carrier fluid access connected to two lumens. Two experimental protocols of noradrenaline infusion were made: (a) drug flow rate change and (b) stop-and-go carrier fluid flows. Two parameters were studied: drug mass flow rate and flow change efficiency (FCE) calculated from the ratio of the area under the experimental mass flow rate curve to the area under the theoretical instantaneous mass flow rate curve. Results Variations in noradrenaline mass flow rate were more rapid with the Edelvaiss-Multiline® when the noradrenaline infusion rate was increased or decreased. FCE was significantly different from one infusion device to the other during both noradrenaline flow rate increase (standard vs. nine-lumen: 58% vs. 84%; P = 0.008) and decrease (175% vs. 108%; P = 0.008). Decreased drug delivery after stopping carrier fluid flow (standard vs. nine-lumen: 21% vs. 98%; P = 0.008) and sudden temporary increases on resumption (253% vs. 103%; P = 0.008) were reduced in magnitude and duration when using the Edelvaiss-Multiline® with a significant difference in FCE between the two infusion devices. Conclusions Using the nine-lumen infusion device reduces drug delivery disturbances during continuous intravenous infusion.
Objectif L’arrêt/reprise du débit de l’hydratation et la réalisation de perfusions simultanées de médicaments peuvent conduire à des perturbations hasardeuses en termes de quantité de médicament délivrée. La présente étude a été réalisée pour évaluer in vitro comment l’utilisation d’un dispositif de perfusion multi-lumières peut prévenir les perturbations de noradrénaline. Conception de l’étude Travail de laboratoire in vitro. Méthodes Deux dispositifs de perfusion ont été étudiés : un dispositif standard composé d’une rampe de quatre robinets et d’un prolongateur de 150 cm et un dispositif de perfusion à neuf lumières (Edelvaiss-Multiline®) avec huit accès connectés à neuf lumières séparées en un seul tube de 150 cm : sept accès connectés à sept lumières périphériques et une pour l’accès de l’hydratation connecté lui-même à deux lumières. Deux protocoles expérimentaux de perfusion de la noradrénaline ont été réalisés : (1) avec changement du débit du médicament et (2) avec arrêt/reprise du débit de l’hydratation. Deux paramètres ont été étudiés : débit massique du médicament et l’efficacité du changement de débit (flow change efficiency [FCE]) calculé à partir du rapport de l’aire sous la courbe du débit massique expérimental par l’aire sous la courbe du débit massique théorique. Résultats Les variations en termes de débit massique de noradrénaline étaient plus rapides avec l’Edelvaiss-Multiline® lorsque le débit de perfusion de la noradrénaline étaient augmentée ou diminué. Le FCE était significativement différent d’un dispositif de perfusion à l’autre au cours de l’augmentation et de la diminution du débit de noradrénaline (dispositif standard vs à neuf lumières : 58 % vs 84 % ; p = 0,008 et 175 % vs 108 % ; p = 0,008, respectivement). La diminution de la quantité de médicament délivrée après un arrêt de l’hydratation (dispositif standard vs à neuf lumières : 21 % vs 98 % ; p = 0,008) et son augmentation soudaine à sa reprise (253 % vs 103 % ; p = 0,008) ont été réduites en magnitude et en durée par l’utilisation de l’Edelvaiss-Multiline® avec une différence significative en termes de FCE entre les deux dispositifs de perfusion. Conclusions L’utilisation du dispositif de perfusion à neuf lumières réduit les perturbations de quantité de médicament délivrée au cours d’une perfusion intraveineuse en continu.

Dates et versions

hal-04200516 , version 1 (08-09-2023)

Identifiants

Citer

A. Foinard, Bertrand Décaudin, Christine Barthelemy, B. Debaene, Pascal Odou. Prevention of drug delivery disturbances during continuous intravenous infusion: an in vitro study on a new multi-lumen infusion access device. Annales Françaises d'Anesthésie et de Réanimation, 2013, Annales Françaises d'Anesthésie et de Réanimation, 32 (9), pp.e107-12. ⟨10.1016/j.annfar.2013.06.017⟩. ⟨hal-04200516⟩

Collections

UNIV-LILLE
6 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More