Les migrations athlétiques comme révélateur de l'ancrage national du sport. Les coureurs africains dans l'athlétisme européen - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Sociétés contemporaines Année : 2008

Les migrations athlétiques comme révélateur de l'ancrage national du sport. Les coureurs africains dans l'athlétisme européen

Résumé

Invitant à reposer la manière dont on pense d'ordinaire les migrations des sportifs, l'enquête ethnographique menée auprès des coureurs africains qui investissent l'athlétisme européen met en évidence la prégnance du cadre national dans l'espace athlétique international. Loin d'être des athlètes nomades caractéristiques d'un monde globalisé, ces coureurs immigrés voient leurs possibles très fortement bornés par la structuration du sport sur une base nationale. Et si ces migrations sportives et les changements de nationalité qui parfois s'ensuivent sont condamnés, c'est parce qu'ils portent atteinte à un ordonnancement qui associe la pratique compétitive à la représentation d'une nation. Posant problème à cet ordre qu'ils transgressent, les coureurs immigrés rendent visibles les principes implicites qui le sous-tendent et qui relèvent d'une organisation nationalisée du sport.

Domaines

Sociologie

Dates et versions

hal-04297798 , version 1 (21-11-2023)

Identifiants

Citer

Manuel Schotté. Les migrations athlétiques comme révélateur de l'ancrage national du sport. Les coureurs africains dans l'athlétisme européen. Sociétés contemporaines, 2008, Sociétés contemporaines, 69 (1), pp.101. ⟨10.3917/soco.069.0101⟩. ⟨hal-04297798⟩

Collections

UNIV-LILLE
7 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More