Science de la science de l'État : la perturbation du chercheur embarqué comme impensé épistémologique - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Sociétés contemporaines Année : 2012

Science de la science de l'État : la perturbation du chercheur embarqué comme impensé épistémologique

Résumé

The paper further develops the reflections on the renewal of inquiry methods in line with the contemporary transformations of research policies. Comparing three contrasting research experiences, it details the heuristic value of our reflexive engagement in the state reform. Observant participation and ethnopraxy grants direct access to the reform machinery, and departs from scholastic approaches of public policies. Above all, the paper inquires about the disturbances created on the ground by the embedded researcher. As the researcher can never become a genuine native, he necessarily makes blunders, gaffes, and perturbations whose analysis can prove fertile for a science of the science of the State.
L’article poursuit la réflexion sur le renouvellement des méthodes d’enquête en lien avec les transformations contemporaines des politiques de recherche. Comparant trois expériences de recherche, l’article étaye le potentiel heuristique de nos engagements réflexifs dans la réforme de l’État. La participation observante et l’ethnopraxie permettent d’avoir accès en direct à la machine réformatrice et de se départir des approches scolastiques de l’action publique. Surtout, l’article s’intéresse aux perturbations induites par la présence du chercheur embarqué sur et par son terrain. Comme le processus d’indigénisation n’est jamais abouti, le chercheur commet nécessairement des impairs, des gaffes, des perturbations, dont l’analyse s’avère féconde pour une science de la science de l’État.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04344530 , version 1 (14-12-2023)

Identifiants

Citer

Thomas Alam, Marion Gurruchaga, Julien O'Miel. Science de la science de l'État : la perturbation du chercheur embarqué comme impensé épistémologique. Sociétés contemporaines, 2012, Sociétés contemporaines, n° 87 (3), pp.155-173. ⟨10.3917/soco.087.0155⟩. ⟨hal-04344530⟩
12 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More