Les longues peines, maillon faible des réformes de la justice ? L'exemple de la loi du 23 mars 2019 - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Tribonien, Revue critique de législation et de jurisprudence Année : 2020

Les longues peines, maillon faible des réformes de la justice ? L'exemple de la loi du 23 mars 2019

Nicolas Derasse

Résumé

Loi nº 2019-222 du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice, rapport annexé, point 4. 1. « Renforcer l’efficacité des peines », extraits (JORF nº 71 du 24 mars 2019) : Un double objectif doit être poursuivi : assurer le prononcé de peines efficaces et adaptées aux infractions sanctionnées et garantir leur exécution effective. Ce double objectif est, cependant, loin d’être atteint aujourd’hui. Près de 90000 peines prononcées sont des courtes peines d’emprisonnement, de moins de six mois. Elles ne permettent pas un réel travail de prévention de la récidive. En leur sein, près de 10000 sont d’une durée inférieure ou égale à un mois. Elles se révèlent particulièrement désocialisantes. Cette inefficacité est renforcée par la situation actuelle de surpopulation carcérale qui atteint, en moyenne, 140 % dans les maisons d’arrêt. La présente loi propose une refondation puissante de l’économie du dispositif de sanction et de l’échelle des peines. L’objectif est de rendre effective l’incarcération dès lors que la peine de prison est retenue et de développer les alternatives à cette même incarcération lorsque d’autres solutions s’avèrent préférables en vue de prévenir la récidive, particulièrement pour les courtes peines. La mise en œuvre de cette politique pénale refondée est, en conséquence, prise en compte dans le programme immobilier nécessaire pour garantir que l’objectif d’encellulement individuel soit atteint.

Domaines

Droit
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04393918 , version 1 (15-01-2024)

Identifiants

Citer

Nicolas Derasse. Les longues peines, maillon faible des réformes de la justice ? L'exemple de la loi du 23 mars 2019. Tribonien, Revue critique de législation et de jurisprudence, 2020, Tribonien, Revue critique de législation et de jurisprudence, 5 (1), pp.118-129. ⟨10.3917/trib.005.0118⟩. ⟨hal-04393918⟩

Collections

CNRS UNIV-LILLE
5 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More