Importance de la mémoire autobiographique chez les patients antisociaux - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue (Article De Synthèse) Annales Médico-Psychologiques, Revue Psychiatrique Année : 2022

Importance de la mémoire autobiographique chez les patients antisociaux

Résumé

The study of autobiographical memory allows the understanding of identity construction. Narrative identity is fundamental to ensure continuity in one's life history. Over the last five years, we have witnessed a boom in scientific research highlighting narrative identity disorders in people with Antisocial Personality Disorder. These studies focus on the methodology of Recall of Self-Defining Memories. People with Antisocial Personality Disorder have difficulty integrating their memories, recall more multiple memories with negative valence, and refer to threatening or relational life events. The narrative incoherence observed could be characteristic of the disturbed identity functioning in young adults with Antisocial Personality Disorder. It would be interesting to study this functioning earlier in the life trajectory of adolescents with a Conduct Disorder. Assessing the Self-Defining Memories of these adolescents can clarify the identity related to the development of their criminal trajectory and identify the presence of narrative coherence. The aim is to interfere in the construction of their identity and to accompany them earlier in their forensic trajectory in order to improve the integration of their potentially traumatic life experiences. This psychological work to identify and make sense of traumatic experiences should have a beneficial effect on the regulation of the negative emotions generated by these memories. We hypothesise that antisocial behaviour and childhood adversity are more related to the inability to integrate than personality disorder.
L’étude de la mémoire autobiographique permet la compréhension de la construction identitaire. L’identité narrative est fondamentale pour assurer une continuité dans son histoire de vie. Depuis cinq ans, nous assistons à un essor des recherches scientifiques mettant en exergue les troubles de l’identité narrative auprès de personnes présentant un Trouble de la Personnalité Antisociale. Ces études se spécifient sur la méthodologie du rappel des Souvenirs Définissant le Soi. Les personnes présentant un Trouble de la Personnalité Antisociale rencontrent des difficultés à intégrer leurs souvenirs, rappellent davantage de souvenirs multiples à valence négative et font référence à des événements de vie menaçants ou relationnels. L’incohérence narrative observée pourrait être caractéristique du fonctionnement identitaire perturbé chez le jeune adulte présentant un Trouble de la Personnalité Antisociale. Il serait intéressant d’étudier ce fonctionnement plus précocement dans la trajectoire de vie auprès d’adolescents présentant un Trouble des Conduites. L’objectif est d’intervenir sur la construction de leur identité et de les accompagner plus tôt dans leur parcours médicolégal afin d’améliorer l’intégration de leurs expériences de vie potentiellement traumatiques. Nous faisons l’hypothèse que le comportement antisocial et les antécédents d’adversité vécus pendant l’enfance sont davantage en lien avec l’incapacité d’intégration que le trouble de personnalité.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04417853 , version 1 (25-01-2024)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04417853 , version 1

Citer

Fanny Degouis, Xavier Saloppé, Marie-Charlotte Gandolphe, Jean-Louis Nandrino, Thierry H. Pham. Importance de la mémoire autobiographique chez les patients antisociaux. Annales Médico-Psychologiques, Revue Psychiatrique, 2022, Annales Médico-Psychologiques, Revue Psychiatrique, 180 (3), p.269-271. ⟨hal-04417853⟩
4 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More