Telomeropathies: A study of 15 cases - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue La Revue de médecine interne Année : 2021

Telomeropathies: A study of 15 cases

Résumé

Introduction Telomeres are composed of a repeated sequence of double-stranded nucleotides TTAGGG and numerous proteins including the Shelterin complex. Their main role is to maintain the stability of the genome during cell replication through a mechanism of copying the repeted sequence by the telomerase complexe. All the diseases involving a deregulation of this complex are now grouped together under the term telomeropathies. They are difficult to diagnose and manage. Our objective was to describe the clinico-biological characteristics and treatments used, in patients affected by telomeropathies previously seen by an hematologist followed at the Lille University Hospital Center. Methods This is a retrospective, single-center study carried out within the department of internal medicine-clinical immunology, Reference center for rare autoimmune and systemic diseases at Lille University Hospital Center between 2005 and 2020 including all patients followed for telomeropathy. Results Probands and relatives were included. Fifteen patients were studied from 10 independant families. Sixty percent had an heterozygous TERC gene mutation. Sixty seven percent had haematological diseases including macrocytosis, anemia and/or thrombocytopenia, 20 % had a fibrotic hepatic disease, 27 % had a fibrotic pulmonary disease. Lymphocyte immunophenotyping showed a double negative T lymphocyte population with γδ TCR expression in 5 (33 %) patients. Forty-seven percent of the patients had not received any treatment. Twenty-seven percent were on androgen therapy. Twenty percent had received cyclosporine and 13 % anti-lymphocyte serum in the context of initial misdiagnosis. Conclusion It is important to be aware of the complexity of telomeropathies, a differential diagnosis of immune aplastic anemia, in order to optimize management and avoid inappropriate treatments. Allografting of hematopoietic stem cells is the only potentially curative treatment. Our analysis found particularities in immunophenotyping lymphocyte not previously described to our knowledge, whose physiopathological imputability remains to be demonstrated.
Introduction Les télomères sont composés d’une séquence répétée de nucléotides double brin TTAGGG et sont associés à de nombreuses protéines dont le complexe « Shelterin ». Leur rôle principal est de maintenir la stabilité du génome lors de la réplication cellulaire grâce à un mécanisme de copie de la séquence répétée par le complexe télomérase. L’ensemble des pathologies impliquant une dérégulation de la maintenance des télomères sont maintenant réunies sous le terme de téloméropathies. L’objectif de notre étude était de décrire les caractéristiques clinico-biologiques et thérapeutiques dans une cohorte de patients atteints de téloméropathie de recrutement hématologique suivis en médecine interne au centre hospitalier universitaire de Lille. Méthodes Il s’agit d’une étude rétrospective, unicentrique réalisée au sein du service de médecine interne-immunologie clinique, centre de référence des maladies auto-immunes et systémique rares au CHU de Lille entre 2005 et 2020 incluant l’ensemble des patients suivis pour téloméropathie. Résultats Des cas index et des apparentés ont été inclus. Les 15 patients étudiés étaient issus de 10 familles indépendantes. Soixante pour cent étaient porteurs d’une mutation du gène TERC à l’état hétérozygote. Soixante-sept pour cent avaient une atteinte hématologique comprenant notamment une macrocytose avec anémie et/ou thrombopénie, 20 % une atteinte hépatique et 27 % une atteinte pulmonaire de type fibrosante. L’immunophénotypage lymphocytaire montrait la présence d’une population lymphocytaire T double négative avec une expression de TCR γδ pour 5 (33 %) d’entre eux. Quarante-sept pour cent des patients n’avaient reçu aucun traitement. Vingt-sept pour cent étaient sous androgène. Vingt pour cent avaient reçu de la ciclosporine et 13 % du sérum anti-lymphocytaire dans un contexte de diagnostic erroné d’une aplasie acquise. Conclusion Il est important pour le médecin interniste d’être sensibilisé à la complexité des téloméropathies, diagnostic différentiel des aplasies médullaires acquises idiopathiques, pour pouvoir optimiser la prise en charge et éviter les thérapeutiques inappropriées. L’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques est le seul traitement potentiellement curatif. Notre analyse a rapporté des particularités à l’immunophénotypage lymphocytaire non décrites à notre connaissance dont l’imputabilité physiopathologique reste à démontrer.

Dates et versions

hal-04481999 , version 1 (28-02-2024)

Identifiants

Citer

P. Antoine, Louis Terriou, Guillaume Lefevre, C. Kannengiesser, Sébastien Sanges, et al.. Telomeropathies: A study of 15 cases. La Revue de médecine interne, 2021, Rev Med Interne, ⟨10.1016/j.revmed.2021.09.003⟩. ⟨hal-04481999⟩
9 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More