Evaluation of the success of medical abortion by a plasma hCG control threshold - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Gynécologie Obstétrique Fertilité & Sénologie Année : 2022

Evaluation of the success of medical abortion by a plasma hCG control threshold

Résumé

Objectives In France, monitoring of the success of medical abortion is recommended 2 to 3 weeks after the procedure. However, there is no clear consensus on the modalities of this monitoring. The main objective of this study is to identify a threshold of serum hCG (human chorionic gonadotropin) control for medical abortions ≤7 weeks of gestation below which success can be confirmed without recourse to pelvic ultrasound. Methods This is a retrospective multicenter study conducted over a 14-month period. The serum hCG level, measured between the 15th and 25th day following the abortion, was compared with the results of the pelvic ultrasound performed at the follow-up visit. Ultrasound failure was defined as retention or persistent pregnancy. Results Among the 624 women included, the failure rate was 22.3%, including 86.3% of retentions, 8.6% of pregnancies stopped and 5% of pregnancies progressed. Using a ROC curve, the threshold value of hCG found to exclude failure at 95% was 253 IU/l (AUC = 0.9202, sensitivity = 84.17%, specificity = 85.95% and positive predictive value [PPV] = 63%). Conclusions A serum hCG level ≤253 IU/l is sufficient to affirm the efficacy of medical abortion. However, since PPV is only 63% for this threshold, ultrasound should be reserved for women with high hCG levels.
Objectifs En France, le contrôle de l’efficacité de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) médicamenteuse est recommandé 2 à 3 semaines après la procédure. Or, il n’existe pas de consensus clair sur les modalités de ce contrôle. L’objectif principal de cette étude est d’identifier un seuil d’hCG (human chorionic gonadotrophin) sérique de contrôle pour les IVG médicamenteuses ≤ 7 semaines de grossesse en dessous duquel, le succès peut être confirmé sans recourir à l’échographie pelvienne. Méthodes Il s’agit d’une étude rétrospective multicentrique menée sur une période de 14 mois. Le taux d’hCG sérique, dosé entre le 15e et le 25e jour suivant l’IVG, était comparé aux résultats de l’échographie pelvienne réalisée à la visite de contrôle. L’échec était défini en échographie par une rétention ou une grossesse persistante. Résultats Parmi les 624 femmes incluses, le taux d’échec est de 22,3 % dont 86,3 % de rétentions, 8,6 % de grossesses arrêtées et 5 % de grossesses évolutives. Au moyen d’une courbe ROC, la valeur seuil d’hCG retrouvée permettant d’exclure l’échec à 95 % est de 253 UI/l (AUC = 0,9202, sensibilité = 84,17 %, spécificité = 85,95 % et valeur prédictive positive [VPP] = 63 %). Conclusions Un taux d’hCG sérique ≤ 253 UI/l est suffisant pour affirmer l’efficacité de l’IVG médicamenteuse. En revanche, la VPP n’étant que de 63 % pour ce seuil, l’échographie devrait être réservée aux femmes avec des taux d’hCG élevés.

Dates et versions

hal-04514714 , version 1 (21-03-2024)

Identifiants

Citer

E. Vitrant, A. L. Rolland, Maéva Kyheng, J. Delepine, L. Bardiaux, et al.. Evaluation of the success of medical abortion by a plasma hCG control threshold. Gynécologie Obstétrique Fertilité & Sénologie, 2022, Gynécologie Obstétrique Fertilité & Sénologie, 50 (5), p. 382-389. ⟨10.1016/j.gofs.2021.10.013⟩. ⟨hal-04514714⟩

Collections

UNIV-LILLE
0 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More