A truly silent interstitial lung disease - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue des Maladies Respiratoires Année : 2019

A truly silent interstitial lung disease

Résumé

Observation En 2011, une femme de 53 ans était adressée en pneumologie pour exploration d’une pneumopathie interstitielle diffuse. La patiente avait pour antécédents une cardiopathie ischémique, une maladie de Bouveret, un carcinome canalaire in situ mammaire droit avec micro-invasion en 2003 et une hystérectomie pour fibromes en 2004. Il n’y avait pas d’antécédent familial respiratoire. En 1965, à l’âge de 7 ans, une miliaire tuberculeuse (non prouvée) avait justifié un traitement de plusieurs mois. Par Discussion Le diagnostic de micro-lithiase alvéolaire était retenu sur l’aspect scanographique : présence de multiples micronodules calcifiés (calcosphérites) profus, disséminés, péri-bronchovasculaires, sous-pleuraux, et juxta-scissuraux [1]. Ils s’associaient à des lignes septales calcifiées, prédominant dans les régions supérieures, associées à une infiltration en verre dépoli réalisant un aspect de « crazy paving ». Dans la littérature, une bande d’épargne sous pleurale microkystique réalisant un

Dates et versions

hal-04523097 , version 1 (27-03-2024)

Identifiants

Citer

C. Vandevelde, C. Rombaut, Martine Remy, Benoit Wallaert. A truly silent interstitial lung disease. Revue des Maladies Respiratoires, 2019, Revue des Maladies Respiratoires, 36 (4), pp.557-560. ⟨10.1016/j.rmr.2019.03.001⟩. ⟨hal-04523097⟩
0 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More