Assessment of a pupillometric method for the screening of glaucoma - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Journal Français d'Ophtalmologie Année : 2023

Assessment of a pupillometric method for the screening of glaucoma

Résumé

Background Glaucoma is a progressive optic neuropathy, remaining asymptomatic for a long time, which makes its early diagnosis difficult. Visual field testing is still the gold standard but is less than ideal. The goal of this study is to assess a pupillometric test, administered passively to the subject for one minute, to measure its sensitivity and specificity in the classification of healthy eyes and glaucomatous eyes, and to evaluate its tolerability compared to visual field testing. Methods Forty-five participants were included in this single-center, interventional, prospective study. They underwent 3 monocular pupillometric tests with light stimulation: 6 pupillary responses were recorded during full-field multifocal stimulation (performed twice) and pupillary hippus cycle study. Results Analysis of spectral power and pupillary measurements with full-field multifocal stimulation provides a 0.94 sensitivity and a 0.88 specificity, a virtually perfect discrimination for early stages of glaucoma. Analysis of pupil cycle time provides a 0.92 sensitivity and a 0.88 specificity for early stages. Acceptability of this test by patients is superior to visual field testing. Conclusion These results show that data from our pupillometric recordings provide a good classification of healthy and glaucomatous eyes and must be confirmed on a larger population.
Contexte Le glaucome est une neuropathie optique progressive et longtemps asymptomatique, ce qui rend difficile un diagnostic précoce. Le champ visuel est aujourd’hui l’examen de référence mais il comporte des défauts. L’objectif de cette étude est d’évaluer un test pupillométrique soumis passivement au sujet pendant 1 minute, pour déterminer sa sensibilité et sa spécificité dans le classement des yeux sains et des glaucomes, ainsi que sa tolérance par rapport au champ visuel. Méthodes Quarante-cinq participants ont été inclus dans cette étude interventionnelle, monocentrique et prospective. Il leur a été soumis 3 tests pupillométriques monoculaires (6 enregistrements) au cours desquels les réponses pupillaires à un stimulus lumineux ont été enregistrées : stimulation multifocale champ large (test doublé) et étude du cycle d’oscillation pupillaire. Résultats Les puissances spectrales et les variables pupillaires enregistrées lors de la stimulation champ large permettent d’obtenir une sensibilité de 0,94 et une spécificité de 0,88, voire une discrimination parfaite pour les stades précoces de la maladie. L’analyse du cycle d’oscillation pupillaire offre une sensibilité de 0,92 et une spécificité de 0,88 pour les stades précoces. L’acceptabilité de ces tests est meilleure que celle du champ visuel. Conclusion Les résultats indiquent que les variables dérivées de nos tests pupillométriques permettent une bonne classification des yeux sains et des glaucomes, et doivent être confirmés sur une population plus importante.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04632971 , version 1 (03-07-2024)

Identifiants

Citer

A. Stelandre, Jean-Francois Rouland, J Lorenceau. Assessment of a pupillometric method for the screening of glaucoma. Journal Français d'Ophtalmologie, 2023, Journal Français D'Ophtalmologie, ⟨10.1016/j.jfo.2022.06.006⟩. ⟨hal-04632971⟩

Collections

UNIV-LILLE
1 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More