La figure de l'alchimiste dans la littérature du XIXe et du XXe siècle. - Université de Lille Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2013

La figure de l'alchimiste dans la littérature du XIXe et du XXe siècle.

Bernard Joly

Résumé

Les alchimistes n’étaient pas des fous : leurs doctrines s’inscrivaient dans les savoirs de leurs temps et même Descartes considérait la question de la pierre philosophale comme soumise à la recherche du raisonnement humain. Pourtant, comme le montre un célèbre tableau de Bruegel le jeune, dès le XVIe siècle ils passaient pour des fous et cette réputation ne les a pas quittés. Les alchimistes que la littérature du XIXe et du XXe siècle met en scène ne se ressemblent pas toujours, mais chez Goethe, Balzac ou Hawthorne, chez Gustav Meyrink ou Marguerite Yourcenar, ce sont toujours des personnages inquiétants, à la recherche d’une maitrise de la matière qui leur donnerait tout pouvoir sur les âmes, au risque de sortir des limites de la raison. Produit de la rencontre entre la réalité historique et la fiction littéraire, la folie de l’alchimiste fait écho à nos craintes d’une puissance cachée dans la matière qui ferait sortir la science de ses gonds. Tout se passe alors comme si les alchimistes de la littérature portaient le destin d’une folie que la chimie contiendrait en germe lorsqu’elle veut maîtriser la nature dans les appareils de ses laboratoires.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01567417 , version 1 (23-07-2017)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01567417 , version 1

Citer

Bernard Joly. La figure de l'alchimiste dans la littérature du XIXe et du XXe siècle. : Savant fou ou folies scientifiques: de l'alchimie à la chimie. Hélène Machinal. Le savant fou, Presses Universitaires de Rennes, 2013, 978-2-7535-2274-9. ⟨hal-01567417⟩
274 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More