« Apparences vestimentaires et cartographie de l’espace en Europe occidentale aux XVIe et XVIIe siècles » - Université de Lille Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2008

« Sartorial Appearances and Mapping Space in Western Europe in 16th and 17th centuries »

« Apparences vestimentaires et cartographie de l’espace en Europe occidentale aux XVIe et XVIIe siècles »

Résumé

The presence of different peoples’dressed figures on the maps of the great atlas of the 16th and 17th c. is striking. From two famous north European editorial enterprises of the time –Braun and Hogenberger’ Civitates Orbis Terrarum (The Cities of the World, Cologne, 1572) et Blaeu’ Atlas Novus (New Atlas, Amsterdam, 1635) – we study the relationships between these peoples’ costumed figures and the representation of the urban and geographical spaces. Their presence comes from a humanistic cartographical tradition. According to this tradition Man belongs to the space, so the figure is set in front of the map or in its side vignettes. These figures have a didactic function relating to the nations, but they are also the emblems of the geographical spaces they identify and visually distinguish by their inhabitants’clothes. In Civitates, the figures of citizens of Western Europe personify urbanity, by the way they are dressed and by their bodily postures. In the atlas, the dressed figures are also visual elements which help the west European reader to judge the sartorial difference and otherness. So they help to make him realize the geographical distance which separes him from the spaces mapped by the great atlas of the time.
La présence de figures des apparences vestimentaires des différents peuples est frappante dans les grands atlas des XVIe et XVIIe siècles. À partir de deux grandes entreprises éditoriales d’Europe du Nord de cette époque, le Civitates Orbis Terrarum de Braun et Hogenberger (Cologne, 1572) et l’Atlas Novus des Blaeu (Amsterdam, 1635), j’ai étudié les relations qu’entretiennent ces figures en habits avec la représentation de l’espace urbain et géographique. Leur présence repose sur une tradition cartographique humaniste pour laquelle l’Homme fait partie intégrante de l’espace, au premier plan ou dans des vignettes latérales de la carte. Ces figures exercent une fonction qui n’est pas seulement didactique au sujet des peuples. Ceux-ci sont aussi les emblèmes des espaces géographiques qu’ils identifient et distinguent, visuellement, à travers les différentes apparences vestimentaires de leurs représentants. Dans le Civitates, les figures des citadins d’Europe occidentale incarnent l’urbanité, par leurs vêtures et leurs postures. Dans les atlas, les figures costumées sont également des éléments visuels qui aident le lecteur d’Europe occidentale à prendre la mesure de la différence et de l’altérité vestimentaire. Elles aident ainsi indirectement à prendre conscience de la distance géographique qui le sépare des espaces cartographiés par les grands atlas du temps.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01568098 , version 1 (24-07-2017)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01568098 , version 1

Citer

Isabelle Paresys. « Apparences vestimentaires et cartographie de l’espace en Europe occidentale aux XVIe et XVIIe siècles ». Isabelle Paresys. Paraître et Apparences du Moyen Âge à nos jours , Presses universitaires du Septentrion, pp.256-272, 2008, 2859399968. ⟨hal-01568098⟩
192 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More