Limite et transgressions des espaces sexués au Proche-Orient ancien : la figure de la prostituée - Université de Lille Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2014

Limite et transgressions des espaces sexués au Proche-Orient ancien : la figure de la prostituée

Résumé

On entreprend ici un bref survol des figures narratives de la prostituée dans les récits fondateurs de la littérature proche-orientale ancienne. Dans la Bible hébraïque les différents personnages de prostituées (Tamar, Rahab de Jéricho, la mère de Jephté etc.) ne suscitent aucune réprobation morale particulière liée à leur activité. En revanche leur place dans une société entièrement organisée sur le principe de la séparation entre le pur et l’impur, demeure à la fois marginale et nécessaire : elles favorisent les articulations et les passages d’un univers à l’autre, souplesse sans laquelle le système de pureté risquerait de se figer. Les grands récits mythiques de la Mésopotamie ancienne (Gilgamesh, Inanna etc.) mettent également en scène ce rôle essentiel de « passeur » attribué aux figures de prostituées. Le développement des gender studies a contribué en outre à poser en termes renouvelés le vieux débat historiographique autour de la prostitution dite « sacrée ».

Domaines

Histoire Religions
Fichier principal
Vignette du fichier
VVFGenreBatsch.pdf (333.77 Ko) Télécharger le fichier
Origine Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-01671062 , version 1 (21-12-2017)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01671062 , version 1

Citer

Christophe Batsch. Limite et transgressions des espaces sexués au Proche-Orient ancien : la figure de la prostituée . Guyonne Leduc. Comment faire des études-genres avec de la littérature. Masquereading, L'Harmattan, pp.149-160, 2014, 978-2-343-03412-6. ⟨hal-01671062⟩
127 Consultations
499 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More