Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

« Fate tutti il vostro dovere ! » La publicité, de l’idylle à la culpabilisation

Résumé : La Grande Guerre offre de nouvelles opportunités dans le domaine publicitaire. Le discours écrit est d’abord accompagné, puis remplacé par l’image, et des stratégies publicitaires de plus en plus raffinées feront de l’illustration et du slogan leurs chevaux de bataille. De plus, le départ des hommes au front permet de mieux cibler la clientèle. La palette des articles proposés est vaste, allant des gadgets, parmi lesquels on trouve en première ligne les porte-bonheurs, aux articles susceptibles d’améliorer réellement le quotidien d’un soldat : nourriture, boissons, objets de toilette, vêtements, stylos-plumes, etc. Les horreurs de la guerre ne sont jamais montrées ou évoquées, le but étant de vendre et non d’éveiller les consciences. Seule exception à ces interdits, les Emprunts Nationaux, qui sont au cœur de la principale campagne publicitaire de la Grande Guerre. Promus par des banques et destinés à renflouer les caisses de l’État, leurs publicités sont omniprésentes et, notamment après Caporetto, elles exploitent les images des prisonniers, des blessés et des morts, avec un discours souvent cynique et sans scrupules, toujours extrêmement culpabilisant vis-à-vis de ceux qui sont restés en sécurité. Vers la fin de la guerre on force davantage ce trait, en accusant ouvertement de vol ou d’infamie ceux qui refuseraient toujours de contribuer avec leur argent, à défaut de le faire en combattant. Peu importe que le clivage ait été créé de toutes pièces à des fins commerciales : cette surenchère poussant à l’antagonisme entre civils culpabilisés et militaires culpabilisants fait partie intégrante d’un processus d’incompréhension réciproque qui sera lourd de conséquences dans l’après-guerre.
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-01979750
Contributeur : Mauri Antonella <>
Soumis le : mardi 22 janvier 2019 - 18:14:52
Dernière modification le : mercredi 1 juillet 2020 - 03:22:17
Archivage à long terme le : : mardi 23 avril 2019 - 13:02:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-01979750, version 1

Collections

Citation

Antonella Mauri. « Fate tutti il vostro dovere ! » La publicité, de l’idylle à la culpabilisation. Cahiers de la Méditerranée, Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine (CMMC) - Université de Nice-Sophia Antipolis, 2018, L'autre front / Il fronte interno. Art, culture et propagande dans les villes italiennes de l'arrière, pp.201-220. ⟨hal-01979750⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

65

Téléchargements de fichiers

51