Plus ou moins open : Les revues de rang A en Sciences de l’information et de la communication - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue française des sciences de l'information et de la communication Année : 2019

Plus ou moins open : Les revues de rang A en Sciences de l’information et de la communication

Résumé

According to a recent study, almost half of the articles published by French researchers are disseminated in open access, deposited in open archives, as HAL, or via open access journals, without paid subscription. In this dynamic environment, higher education and research evaluation agencies have a role to play, through their assessment criteria and tools. Depending on their approach and methodology, these institutions can create opportunities for the development of open access, by encouraging the sharing of research results, or slow down the process by maintaining the usual criteria, including the bibliometric evaluation based on the ranking of publications. Our study proposes an analysis of the information and communication sciences in France, from the updated list of A-rated journals published at the end of 2017 and under the aspect of open access. The approach is exploratory. We try to assess our own standards and practices as a research community in relation to the new research policy in favor of open access and open science. 38% of the A-rated journals in our field are in open access. But these journals represent only 4% of all open access journals in the field of information and communication sciences.
Selon une étude récente, presque la moitié des articles publiés par des chercheurs français sont diffusés en libre accès, déposés dans les archives ouvertes, comme HAL, ou mis en ligne dans des revues administrées suivant le modèle du “open access”, sans abonnement payant. Dans cet environnement dynamique, les agences d’évaluation de l’enseignement supérieur et de la recherche ont un rôle à jouer, par le biais de leurs critères et outils d’évaluation. En fonction de leur approche et méthodologie, ces établissements peuvent créer des opportunités pour le développement du libre accès, par l’incitation au partage des résultats de la recherche, ou bien, ralentir le processus par le maintien des critères habituels, dont notamment l’évaluation bibliométrique à partir du classement des publications. Notre étude propose un regard sur notre propre discipline, avec un état des lieux dans le domaine des sciences de l’information et de la communication en France, à partir de la liste actualisée des revues de rang A publiée fin 2017 et sous l’aspect du libre accès. L’approche est exploratoire. Il s’agit avant tout d’étudier nos propres standards et pratiques, en tant que communauté de recherche en SIC par rapport à la politique scientifique du libre accès et de la science ouverte. 38% des revues de rang A en SIC sont en libre accès. Mais ces revues représentent seulement 4% de l’ensemble des revues SIC en libre accès.
Fichier principal
Vignette du fichier
Schopfel et al Revues SIC open access rev.pdf (968.88 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-02000938 , version 1 (02-02-2019)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage selon les Conditions Initiales

Identifiants

Citer

Joachim Schöpfel, Hélène Prost, Amel Fraisse. Plus ou moins open : Les revues de rang A en Sciences de l’information et de la communication. Revue française des sciences de l'information et de la communication, 2019, Dossier : Information scientifique et diffusion des savoirs : entre fragmentations et intermédiaires, 15, ⟨10.4000/rfsic.4706⟩. ⟨hal-02000938⟩
546 Consultations
802 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More