Des salariés associatifs moins bien payés ? - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Travail et Emploi Année : 2016

Des salariés associatifs moins bien payés ?

Résumé

Les salariés du secteur associatif sont-ils moins payés que leurs homologues du reste du secteur privé ? Les recherches économiques comparatives menées à l’étranger ont révélé que la réponse à cette question varie selon les domaines d’activité. Le présent article se propose de contribuer à la compréhension de ces différences, qui sont peu documentées en France. À cette fin, il adopte une approche sociohistorique de la construction de la relation salariale dans les associations. Il s’interroge ainsi sur l’effet que peut exercer la présence de bénévoles sur les normes la structurant. Il examine également l’incidence que peuvent avoir sur elle les différences de temporalité des processus de professionnalisation et les degrés inégaux de développement des négociations collectives selon les domaines d’activité dans le monde associatif. À partir d’une exploitation des Déclarations annuelles des données sociales (DADS), l’article montre que dans le sport et le spectacle vivant, dont la professionnalisation est récente et qui sont d’importants utilisateurs de bénévolat, les salariés associatifs sont pénalisés par rapport au reste du privé, ce qui n’est le cas ni dans le domaine du social et du médico-social, ni dans celui de la santé.

Dates et versions

hal-02308185 , version 1 (08-10-2019)

Identifiants

Citer

Laura Nirello, Lionel Prouteau. Des salariés associatifs moins bien payés ?. Travail et Emploi, 2016, Travail et Emploi, pp.31-54. ⟨10.4000/travailemploi.7361⟩. ⟨hal-02308185⟩
36 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More