Bifurcations conjugales, remises en couple et place de l’enfant : donner du temps au temps, pour inventer d'autres configurations familiales - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Enfances, Familles, Générations Année : 2018

Bifurcations conjugales, remises en couple et place de l’enfant : donner du temps au temps, pour inventer d'autres configurations familiales

Résumé

Research Framework: Many works have looked into the complexity of step families. However, far less qualitative research has delved into conjugal bifurcations and post-break-up family configurations to shed light on the incidence of children in rebuilt families. Objectives: This article seeks to question recomposed temporalities and, in particular, the synchronous and asynchronous times of parental and conjugal roles as well as how the family comes undone and rebuilds itself through the role and the place of the child in a rebuilt family. Methodology: The qualitative investigation was conducted in France in a mid-sized city with men and with women in post break-up situations. We collected 30 life stories: 16 women’s narratives, 11 men’s narratives and 3 interviews with same-sex couples. Results: Our work studied the paths taken in the rebuilding of differentiated families in terms of acquired economic and social capital, socio-professional groups and gender as well as the situation and age of the children. The rebuilt families were gendered. For women, the time it took to re-enter ‘couplehood’ were generally longer, especially when they were the primary residence of the children. The age at which they were separated also seemed to be a determining factor in the rebuilding of families for women. Conclusions: This work questions parenthood, how the parental couples continue to exist in spite of a separation of the initial family compared to entering into a new union. Contribution: Taking a qualitative approach, this study analyzed family reconfiguration post break-up and showed how parenthood collides with conjugality in constantly renegotiated family configurations.
Cadre de la recherche : De nombreux travaux se sont intéressés à la complexité des familles recomposées ; cependant, on compte moins de recherches qualitatives sur les bifurcations conjugales et les configurations familiales post-rupture visant à éclairer l’incidence des enfants dans la remise en couple des parents. Objectifs : Le présent article interroge les temporalités recomposées et, plus particulièrement, les temps synchrones et asynchrones des rôles parentaux et conjugaux, comment la famille se défait et se recompose à travers le rôle et la place de l’enfant dans les remises en couples. Méthodologie : L’enquête qualitative a été réalisée dans une ville moyenne de France, auprès d’hommes et de femmes en situation de post-rupture. Nous avons recueilli trente récits de vie, soit seize récits de femmes, onze récits d’hommes et trois entretiens de personnes en couple homoparental. Résultats : Nos principaux résultats font état de parcours de remise en couple assez différenciés, en regard du capital économique et social acquis, de la catégorie socio-professionnelle, du genre, mais aussi en fonction de la place et de l’âge des enfants. Les remises en couple sont genrées. Les temps de remise en couple sont plus longs pour les femmes lorsqu’elles ont la garde principale des enfants. L’âge à la séparation est apparu déterminant dans les parcours de remise en couple des femmes. Conclusions : Ce travail questionne la parentalité en regard de la remise en couple : comment le couple parental continue-t-il d’exister en dépit de la cessation du couple conjugal ? Contribution : Dans une approche qualitative, cette étude analyse les reconfigurations familiales post-rupture et montre que la parentalité vient entrechoquer la conjugalité dans des configurations familiales constamment renégociées.

Dates et versions

hal-02382539 , version 1 (27-11-2019)

Identifiants

Citer

Catherine Negroni. Bifurcations conjugales, remises en couple et place de l’enfant : donner du temps au temps, pour inventer d'autres configurations familiales. Enfances, Familles, Générations, 2018, Enfances Familles Générations, 29, ⟨10.7202/1051497ar⟩. ⟨hal-02382539⟩

Collections

CNRS UNIV-LILLE
62 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More