La prison post-disciplinaire - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Déviance et société Année : 2006

La prison post-disciplinaire

Résumé

This article is based on a qualitative empirical research conduced in three Canadian peni- tentiaries. Four significant dimensions of the relational economy in detention are analysed : the promotion of prisoners’ rights, the interrelation between active security, leadership and communicational order, the uses of «risk» in detention, and the prison’s privileges system. The coherence between these different dimensions rests on the concept of governmentaliza- tion. This concept allows us to capture the reconfiguration of power resulting from the « de- totalitarization» of prison. Such an approach sheds light on a «post-disciplinary» prison model that constitutes a significant shift in the punishment project described by Michel Fou- cault in Discipline and Punish. The post-disciplinary prison model nevertheless shows the perspicacity and soundness of the philosopher’s initial inspirations: prison endures as the mirror of the subjectification performed in the name of modern freedom.
Cet article, issu d’une recherche de terrain en milieu pénitentiaire canadien, analyse les liens qui unissent quatre dimensions principales de l’économie relationnelle en déten- tion : la promotion des droits des détenus, le triptyque sécurité active – leadership – ordre communicationnel, les usages du «risque» en détention, et le système de privilèges. La cohérence stratégique de ces diverses dimensions est reconstituée à l’aide du concept de gouvernementalisation de l’institution, qui permet de saisir la reconfiguration des modes d’exercice du pouvoir en détention consécutive au processus dit de « détotalitarisation » des prisons. Cette approche met ainsi au jour un mode de gestion carcérale « post-disci- plinaire» qui, s’il constitue une inflexion significative du projet punitif décrit par Michel Foucault dans Surveiller et punir, n’en est pas moins révélateur de la justesse des inspira- tions premières du philosophe : la prison reste le miroir de la liberté moderne et des assu- jettissements qui s’effectuent en son nom.

Domaines

Sociologie
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-02441788 , version 1 (16-01-2020)

Identifiants

Citer

Gilles Chantraine. La prison post-disciplinaire. Déviance et société, 2006, Déviance et société, 30 (3), pp.273. ⟨10.3917/ds.303.0273⟩. ⟨hal-02441788⟩
34 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More