Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Rapport

Les prisons pour mineurs. Controverses sociales, pratiques professionnelles, expériences de réclusion

Résumé : Cette recherche a pour objet les prisons pour mineurs, et plus particulièrement les établissements pénitentiaires pour mineurs (EPM). Elle vise à saisir conjointement les expériences de réclusion (avec leurs déboires et leurs adaptations), les pratiques professionnelles (avec leurs routines et leurs heurts), et les controverses publiques (avec leurs moments forts et leurs périodes creuses). Inspirée sur le plan théorique par plusieurs domaines de la sociologie – de la sociologie des professions à celle des institutions totales, de la sociologie des controverses à celle des expériences carcérales –, elle combine plusieurs méthodes qualitatives (enquête ethnographique, analyses d’entretiens en groupe, analyse socio-informatique) dans le cadre d’une approche compréhensive et d’une démarche comparative. Son approche est compréhensive en un double sens. D’une part, elle fait porter l’analyse au niveau de l’action, dans la description du déroulement des pratiques comme dans la restitution du sens que les acteurs leur confèrent. D’autre part, elle envisage son objet en s’efforçant de prendre en compte le plus grand nombre d’aspects de la réalité possible. Pour ce faire, elle s’est attachée à prendre au sérieux la spécificité du dispositif des EPM, sur le plan de l’organisation du travail notamment, tant du point de vue matériel (architecture, emploi du temps, etc.) que symbolique (redéfinition des identités professionnelles, processus de catégorisation et/ou de stigmatisation, etc.). La démarche est comparative également en un double sens. D’une part, l’enquête de terrain a porté sur trois établissements : deux EPM et un « quartier mineur » (QM) d’une maison d’arrêt. Évaluer la prétention à la singularité des EPM, officiellement présentés comme reposant sur un « concept nouveau », supposait en effet de les comparer avec ce contre quoi ils se définissent et se démarquent (les QM), mais aussi de confronter deux EPM afin de ne pas présupposer l’homogénéité de leurs réalités internes. D’autre part, la controverse qui s’est nouée autour des EPM est éclairée par un exposé du débat public relatif à l’emprisonnement des mineurs dans deux autres pays, la Belgique et l’Allemagne.
Type de document :
Rapport
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [382 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-lille.fr/hal-02458996
Contributeur : Lilloa Université de Lille <>
Soumis le : mercredi 29 janvier 2020 - 09:59:10
Dernière modification le : mardi 5 mai 2020 - 11:50:08
Document(s) archivé(s) le : jeudi 30 avril 2020 - 13:01:47

Fichier

EPM_RAPPORT_FINAL.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02458996, version 1

Citation

Gilles Chantraine, Gaetan Cliquenois, Abraham Franssen, Grégory Salle, Nicolas Sallée, et al.. Les prisons pour mineurs. Controverses sociales, pratiques professionnelles, expériences de réclusion. [Rapport de recherche] Université de Lille. 2011. ⟨hal-02458996⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

78

Téléchargements de fichiers

70