Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

FÉTICHISME DE LA MARCHANDISE ET ONTOLOGIE SOCIALE CHEZ MARX Interprétation essentialiste versus interprétation constructiviste

Résumé : dans l’analyse économique marxiste, quel statut épistémologique peut-on donner à la théorie du fétichisme de la marchandise ? en nous situant sur le plan de l’ontologie sociale, nous défendons l’idée que répondre à cette question revient toujours à distinguer deux interprétations de marx : (1) l’interprétation essentialiste (le fétichisme est un phénomène de surface et économiquement secondaire) et (2) l’interprétation constructiviste (le fétichisme est fondamental s’agissant de rendre compte du mode d’être marchand). cette distinction permet d’éclairer aussi ce qu’engage « positivement » la notion de critique chez marx, au sens où il développe une « critique de l’économie politique ».
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-02485518
Contributeur : Lilloa Université de Lille <>
Soumis le : jeudi 20 février 2020 - 11:11:57
Dernière modification le : vendredi 21 février 2020 - 15:40:51

Identifiants

  • HAL Id : hal-02485518, version 1

Collections

Citation

Richard Sobel. FÉTICHISME DE LA MARCHANDISE ET ONTOLOGIE SOCIALE CHEZ MARX Interprétation essentialiste versus interprétation constructiviste. Cahiers d'économie politique, 2016, Cahiers d'économie politique, 70 (1), pp.45-74. ⟨hal-02485518⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

21