Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation

Les élus ruraux face à la territorialisation de l'action publique

Résumé : Présentées comme des politiques partenariales, participatives, globales et territorialisées, les politiques dites de "développement territorial" constituent un terrain idéal pour analyser les transformations et recompositions de l'action publique liées à la valorisation des territoires. Cet article traite plus spécifiquement de la place des élus locaux dans la mise en oeuvre de ces politiques en milieu rural, avec l'objectif de voir en quoi l'évolution des modalités d'action publique a changé leurs pratiques et leurs modes d'intervention dans la décision publique. Il apparaît que l'ancrage territorial est un élément essentiel de la légitimité des élus. Dans ce contexte, certains élus accompagnent le mouvement de recomposition territoriale encouragé par les politiques de développement territorial pour renforcer leur autorité en s'appuyant sur ces nouveaux territoires, mais la logique dominante reste une logique de défense de son territoire d'élection auprès d'administrations susceptibles d'allouer des ressources. Les élus locaux agissent ainsi sur la répartition territoriale des ressources plus que sur la définition des principes et des normes du développement local.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-02516808
Contributeur : Lilloa Université de Lille <>
Soumis le : mardi 24 mars 2020 - 09:56:58
Dernière modification le : vendredi 27 mars 2020 - 12:50:10

Identifiants

Collections

Citation

Anne-Cecile Douillet. Les élus ruraux face à la territorialisation de l'action publique. Revue Française de Science Politique, 2003, Revue française de science politique, 53 (4), pp.583-606. ⟨10.3917/rfsp.534.0583⟩. ⟨hal-02516808⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

10