Psychiatrie en milieu pénitentiaire, entre nécessité et ambiguïté - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Annales Médico-Psychologiques, Revue Psychiatrique Année : 2015

Psychiatrie en milieu pénitentiaire, entre nécessité et ambiguïté

Résumé

Both reports and studies on French prisons confirm that prisoners’ health is more impaired than people of the same age and same condition in the general population. Mental health is no exception to this observation as one of seven prisoners suffers from mental illness. Then, providing health care in prisons has become a necessity that was applied in France since several decrees led to organize care in prisons in the field of general medicine, psychiatry and addiction. However, it is not without some ambiguity that psychiatric care in prison are currently developing. Indeed, the practice of health care in prisons has often been the subject of debate between the proponents of the development of a specific care system in prisons to those considering that psychiatric teams must stay out of prison. Added to this the ambiguities of the society sensitive to mediatised events may hesitate between treatment and punishment for persons with mental disorders who have committed medico-legal acts. What are the future response to the needs of particularly vulnerable to legal challenges population? What preventive measures, what care and what continuity of care can be considered?
L’ensemble des rapports sur les prisons françaises et les quelques études menées en milieu pénitentiaire confirment que l’état de santé des détenus est bien plus altéré que celui des personnes de même âge et de même condition. La santé mentale n’échappe pas à ce constat, car un détenu sur sept souffre d’une maladie mentale. Aussi, la mise à disposition de recours aux soins à l’intérieur même des établissements pénitentiaires est devenue une nécessité qui a été entendue par le législateur en France puisque plusieurs décrets ont amené à organiser les soins en milieu carcéral dans le champ de la médecine générale, de la psychiatrie et de l’addictologie. Ce n’est cependant pas sans une certaine ambiguïté que se développent actuellement les soins psychiatriques en prison. En effet, la pratique des soins en milieu carcéral a souvent été l’objet d’un débat opposant les partisans d’un développement d’un système de soins spécifique au milieu pénitentiaire à ceux jugeant incompatible la pratique des soins en prison et estimant que les équipes de psychiatrie doivent rester hors de la prison. Il faut rajouter à cela les ambiguïtés d’une société qui, au fil des faits divers, peut hésiter entre soigner et punir les personnes souffrant de troubles mentaux ayant commis des actes médicolégaux. Quelles sont les perspectives de réponses aux besoins d’une population particulièrement exposée aux problématiques judiciaires ? Quelles mesures de prévention, de soins et de continuité des soins peuvent être envisagées ?
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-02536824 , version 1 (08-04-2020)

Identifiants

Citer

Pierre Thomas, Thomas Fovet, Ali Amad. Psychiatrie en milieu pénitentiaire, entre nécessité et ambiguïté. Annales Médico-Psychologiques, Revue Psychiatrique, 2015, Annales Médico-psychologiques, revue psychiatrique, 173 (4), pp.348-351. ⟨10.1016/j.amp.2015.03.020⟩. ⟨hal-02536824⟩
21 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More