Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

L'ordre juridique du discours à l'épreuve de la parole pamphlétaire à la fin du XIXe siècle en France

Résumé : La question de l'impunité connaît aujourd'hui un net regain d’actualité. En son nom, les sociétés démocratiques fabriquent en permanence les frontières morales de leur intolérable. Agir impunément, c’est échapper à la sanction prévue par les normes positives ou morales. Pas d’impunité pour les jeunes casseurs de banlieue, pas d’impunité pour les violences policières, pas d’impunité pour les fraudeurs fiscaux, plus d’impunité pour le personnel politique. Inversement, l’impunité sera réclamée pour les lanceurs d’alerte, les faucheurs volontaires, les caricaturistes ; elle est régulièrement convoquée pour justifier les faits divers. L’impunité suscite des réactions contradictoires selon la nature des infractions et le statut de ceux qu’elle est censée protéger des éventuels châtiments. Mieux comprendre cette notion aux usages variables permet de raconter aussi bien nos inclinations au populisme punitif que nos aspirations à une société plus juste et démocratique, nos velléités d’échapper aux règles que nos besoins d’en produire de nouvelles.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-02551785
Contributeur : Lilloa Université de Lille <>
Soumis le : jeudi 23 avril 2020 - 10:21:44
Dernière modification le : mardi 29 septembre 2020 - 10:04:35

Identifiants

  • HAL Id : hal-02551785, version 1

Collections

Citation

Cedric Passard. L'ordre juridique du discours à l'épreuve de la parole pamphlétaire à la fin du XIXe siècle en France. Hastings, Michel; Villalba, Bruno. De l'impunité. Tensions, controverses et usages, Presses universitaires du Septentrion, pp.77-90, 2017. ⟨hal-02551785⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

14