Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Psychopathie et troubles mentaux graves chez des patients internés

Résumé : L'étude examine les relations entre les scores à l'échelle de psychopathie de Hare (PCL-R, 1991) selon la structure bifactorielle et les troubles mentaux graves définis selon le DSM-III (DISSI). La population comprend 105 patients internés adultes de sexe masculin. Le score total de psychopathie est positivement corrélé (point biséral) aux diagnostics de dépendance aux substances (0,31), de trouble des conduites (0,42) et de jeu pathologique (0,27). Des deux facteurs de la PCL-R, seul le facteur antisocial chronique (facteur 2) est corrélé à ces trois diagnostics (respectivement 0,34, 0,46, 0,29). Les analyses à correspondances multiples (SPAD) suggèrent une répartition en quatre classes, la dernière comprenant des participants présentant un score de 30 ou plus à la PCL-R. L'ensemble des résultats soutient la spécificité du diagnostic de psychopathie par rapport aux troubles mentaux graves tels que les troubles psychotiques, les troubles anxieux et les troubles de l'humeur.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-03094426
Contributeur : Lilloa Université de Lille <>
Soumis le : lundi 4 janvier 2021 - 12:21:14
Dernière modification le : mardi 5 janvier 2021 - 03:27:29

Identifiants

Collections

Citation

T.H. Pham, F. Malingrey, Claire Ducro, Xavier Saloppé. Psychopathie et troubles mentaux graves chez des patients internés. Annales Médico-Psychologiques, Revue Psychiatrique, Elsevier Masson, 2007, Annales Médico-Psychologiques, Revue Psychiatrique, 165 (7), pp.511-516. ⟨10.1016/j.amp.2007.06.006⟩. ⟨hal-03094426⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

12