Observer les mobilités sociales en train de se faire. Micro-contextes, expériences vécues et incidences socio-politiques - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Politix Année : 2016

Observer les mobilités sociales en train de se faire. Micro-contextes, expériences vécues et incidences socio-politiques

Résumé

Cet article introductif au dossier thématique explicite les principes et les enjeux d’une sociologie soucieuse d’observer les mobilités sociales en train de se faire. Il entend contribuer au renouvellement d’un domaine de recherche classique mais qui reste en grande partie cantonné aux approches quantitatives centrées sur la mesure de la « fluidité sociale ». Soulignant les apports d’une ethnographie longitudinale des trajectoires et des expériences de déplacement social, il défend la nécessité d’usages plus réflexifs des statistiques et catégories analytiques couramment utilisées pour étudier les mobilités sociales. La lecture croisée des articles rassemblés dans ce dossier permet ensuite d’éclairer la diversité des voies par lesquelles s’opèrent les mobilités sociales. L’analyse de mobilités ascendantes qui ne reposent pas (ou peu) sur l’École éclaire ici d’un nouveau jour les travaux plus connus sur le sujet. C’est enfin la question des effets politiques des mobilités sociales qui est posée à travers ce dossier. Les analyses viennent nuancer ou complexifier un certain nombre de résultats antérieurs, notamment sur les préférences partisanes des individus en mobilité ascendante.

Dates et versions

hal-03119704 , version 1 (25-01-2021)

Identifiants

Citer

Julie Pagis, Paul Pasquali. Observer les mobilités sociales en train de se faire. Micro-contextes, expériences vécues et incidences socio-politiques. Politix, 2016, Politix, 114 (2), pp.7-20. ⟨10.3917/pox.114.0005⟩. ⟨hal-03119704⟩
33 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More