Mobilité : la dynamique d’une doxa libérale - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Regards Sociologiques Année : 2013

Mobilité : la dynamique d’une doxa libérale

Résumé

La « mobilité » ne va plus, depuis qu'elle est inscrite dans le « dictionnaire des idées reçues » de la pensée néolibérale, sans un impressionnant cortège d'injonctions (« soyez mobiles »), d'incantations (« Si vous alliez (ici ou là), vous…») ou de déplora-tions (« Ah s'il-s étai-en-t mobiles, ils… »). Dans le dernier lexique en vigueur, elle s'énonce, se décline, s'ajoute ou résonne aux côtés de la fluidité, de la créativité, de « solutions adaptées », des projets quand il ne s'agit pas de liberté, d'autonomie, d'épa-nouissement ou de dynamisme personnel-s. « La » mobilité accompagne et connote ainsi toute expression de mouvement, que cette dernière concerne des biens (ie : moy-ens de transports collectifs ou individuels), des personnes (ie : étudiants, salariés), des compétences (ie : agilité, ouverture d'esprit), des idées (ie : politiques, scientifiques) ou des informations (ie : média, avoir un « mobile », être en réseaux). Terme récurrent dans un certain nombre de discours, des plus officiels et so-lennels aux plus anodins et quotidiens, la « mobilité » s'est donc imposée sans qu'elle soit pour autant interrogée par ceux qui l'imposent aux autres. Telle une évidence, la notion apparait ainsi, diffuse, comme un principe cardinal, sinon une nécessaire vertu de l'activité humaine en général et de l'organisation de la société contemporaine en particulier. Or, à l'instar d'autres notions à caractère universaliste, la mobilité est le produit d'un « travail de normalisation » 2 qui se manifeste sous diverses formes spéci-fiques lesquelles, lorsque la mobilité est tour à tour « moteur du développement hu-* La mise en avant d'un travail "pluridisciplinaires" tout en valorisant toujours davantage les modes de reconnaissance nominatifs (par rang ou par nom unique) nous incite à préciser que l'ordre alphabétique des auteurs indique, simplement, un travail où ces personnes ont contribué à cet article à part égale, et "au même titre", dans un souci de mettre la recherche collective au fondement des activités scientifiques.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03151798 , version 1 (25-02-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03151798 , version 1

Citer

Guillaume Courty, Simon Borja, Thierry Ramadier. Mobilité : la dynamique d’une doxa libérale. Regards Sociologiques, 2013, Regards sociologiques, 45 (46), pp.5-12. ⟨hal-03151798⟩
69 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More