Du bricolage interdisciplinaire. Un dispositif expérimental de réalité virtuelle entre neuropsychiatrie et sciences sociales - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Ethnographiques.org : revue en ligne de sciences humaines et sociales Année : 2020

Du bricolage interdisciplinaire. Un dispositif expérimental de réalité virtuelle entre neuropsychiatrie et sciences sociales

Résumé

What are, from a socio-anthropological point of view, the ins and outs of an experiment in neuropsychiatry, presented as aiming to increase the therapeutic effectiveness of a virtual reality (VR) device in the treatment of acrophobia ? The analysis of the expectations and rationalities of the professionals interviewed and/or observed (doctors, psychologists and neuroscientists) makes it possible to compare the methodological, social, ethical and cognitive biases that weigh on the results obtained. The small number of patients included in the protocol (methodological bias) is indicative of a social bias (the lack of consideration of social characteristics) and an ethical bias (the non-inclusion of patients or representatives of patient associations in the design and implementation of the research). Following a scientific representation of the disorders and the patient (cognitive bias), professionals also underestimated the patients’ role in mastering the virtual tool.
Quels sont, d’un point de vue socio-anthropologique, les tenants et les aboutissants d’une expérimentation en neuropsychiatrie, présentée comme visant à augmenter l’efficacité thérapeutique d’un dispositif de réalité virtuelle (RV) dans le traitement de l’acrophobie ? L’analyse des attentes et des rationalités des professionnels interviewés et/ou observés (médecins, psychologues et neuroscientifiques) permet de mettre en parallèle des biais méthodologiques, sociaux, éthiques et cognitifs qui pèsent sur les résultats obtenus. Le faible nombre de patients inclus dans le protocole (biais méthodologique) est une incidence du biais social (absence de considération des caractéristiques sociales) et du biais éthique (non inclusion en amont des patients ou des représentants d’associations de malades dans la conception et en aval dans la mise en œuvre de la recherche). Cet article montre enfin que, du fait d’une représentation scientiste des troubles et du patient (biais cognitifs), les professionnels ont aussi sous-estimé le rôle des patients observés dans la maîtrise de l’outil virtuel.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03172914 , version 1 (29-04-2021)

Identifiants

Citer

Anne Vega, Manuel Boutet, Ivan Sainsaulieu. Du bricolage interdisciplinaire. Un dispositif expérimental de réalité virtuelle entre neuropsychiatrie et sciences sociales. Ethnographiques.org : revue en ligne de sciences humaines et sociales, 2020, ethnographiques.org, 39, ⟨10.25667/ethnographiques/2020-39/013⟩. ⟨hal-03172914⟩

Collections

CNRS UNIV-LILLE
25 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More