Réinvention et rationalisation du porte-à-porte aux élections municipales de 2014. Effets de croyance et résistances de la culture militante - Université de Lille Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2016

Réinvention et rationalisation du porte-à-porte aux élections municipales de 2014. Effets de croyance et résistances de la culture militante

Résumé

Cet ouvrage collectif propose un éclairage ethnographique des logiques de mobilisation électorale du Nicaragua à la Turquie, en passant par la France et les Etats-Unis. En faisant le choix d’une entrée « par le bas » et en s’intéressant au « faire campagne », cette série donne à voir les échanges et les transactions politiques, les modes d’intermédiation, les stratégies de labellisation et d’endossement de rôle, mais aussi les transformations et les ajustements des répertoires d’action mobilisés par les acteurs. L’ouvrage offre un regard comparé sur les campagnes électorales, en faisant dialoguer des travaux audelà des « aires » ou des « spécificités » culturelles dans lesquelles ils restent parfois cloisonnés. À partir d’observations menées sur des terrains géographiquement, politiquement et sociologiquement diversifiés, ce livre entend rendre compte à la fois du temps long et des logiques de situation dans lesquels s’inscrivent les processus politiques et sociaux de mobilisation électorale.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03204992 , version 1 (22-04-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03204992 , version 1

Citer

Remi Lefebvre. Réinvention et rationalisation du porte-à-porte aux élections municipales de 2014. Effets de croyance et résistances de la culture militante. Baamara, Layla; Poirier, Marine; Floderer, Camille. Faire campagne, ici et ailleurs. Mobilisations électorales et pratiques politiques ordinaires, Karthala, 2016, 9782811115395. ⟨hal-03204992⟩
22 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More