Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

La coordination des perspectives spatiales chez les enfants âgés de 5 à 9 ans : effet de l’orientation oblique

Résumé : Cette étude développementale explore l’effet de l’orientation oblique sur les performances de coordination des perspectives spatiales. À partir d’une situation d’apprentissage ludique et de complexité croissante, nous examinons l’intégration de différentes relations spatiales (avant-arrière, gauche-droite, oblique) lors du raisonnement spatial chez les enfants âgés de 5 à 9 ans. Les résultats mettent en évidence un faible nombre d’erreurs et une stabilité des performances des enfants âgés de 7 à 9 ans indépendamment de l’orientation spatiale étudiée. En revanche, les enfants âgés de 5 ans et 6 ans commettent davantage d’erreurs de jugement notamment pour l’orientation oblique par rapport aux autres orientations. Ces résultats suggèrent une sensibilité différente, selon l’âge des participants, aux caractéristiques des tâches évaluant la coordination des perspectives spatiales.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-03207909
Contributeur : Lilloa Université de Lille Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : lundi 26 avril 2021 - 11:07:51
Dernière modification le : mardi 27 avril 2021 - 03:08:38

Identifiants

  • HAL Id : hal-03207909, version 1

Collections

Citation

Hursula Mengue-Topio, Natacha Duroisin, Yannick Courbois. La coordination des perspectives spatiales chez les enfants âgés de 5 à 9 ans : effet de l’orientation oblique. A.N.A.E Approche neuropsychologique des apprentissages chez l’enfant, 2020, A.N.A.E Approche neuropsychologique des apprentissages chez l’enfant, 168, pp.543-552. ⟨hal-03207909⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

16